Andy George Neptune (38 ans) provisoirement inculpé pour meurtre au tribunal de Port-Louis ce lundi

Le corps de Danny Sardes devant faire l’objet d’un dégel complet, l’autopsie prévue donc pour aujourd’hui

La Major Crime Investigation Team (MCIT) a arrêté un premier suspect dans le sillage du décès de Danny Sardes, alias Ti-Danny, (44 ans) retrouvé dans un congélateur en marche chez lui à Résidence Vallijee samedi. Andy George Neptune (38 ans), un Helper de Cité-Briquetterie, Ste-Croix, a déjà eu des démêlés avec Ti-Danny dans le passé. De plus, la police a retrouvé un meuble appartenant à la victime au domicile du trentenaire.

Interrogé quant à ce meuble, le suspect Andy George Neptune (38 ans) a révélé que Danny Sardes lui devait de l’argent et que ce dernier lui avait laissé le meuble en gage jusqu’à ce qu’il rembourse sa dette. Andy Neptune, qui a nié toute implication dans ce meurtre à dimanche après-midi, avance qu’il a passé le plus clair de son temps en confinement chez lui ces dernières semaines. Comme les explications de Neptune ne semblaient guère satisfaisantes, il a été placé en cellule au centre de détention d’Alcatraz. Il sera provisoirement inculpé pour meurtre au tribunal de Port-Louis ce lundi.

La police a aussi appris que Ti-Danny devait de l’argent à plusieurs personnes.

Qui plus est, en visionnant les images des caméras Safe City non loin de sa maison à la rue Banyan, les limiers ont noté la présence régulière d’un aide-chauffeur. Ce dernier était recherché par la police. C’est l’équipe du chef inspecteur Ragavoodoo de la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Sud qui l’a retrouvé en mer à Sable-Noir samedi soir. Lensley L. était en compagnie d’un dénommé Michael. La National Coast Guard les a ramenés à terre. Puis, la CID les a remis à la MCIT. Lensley a confirmé l’info qu’il s’était déjà disputé avec Ti-Danny pour une histoire d’argent. Cependant, il a nié l’avoir tué. Alors que Michael, lui, a tout simplement dit ne pas connaître la victime. Les deux ont été relâchés après leur interrogatoire. Les limiers ont entendu plusieurs autres personnes dans le voisinage. L’enquête s’oriente vers la thèse d’une vengeance selon laquelle profitant de la situation, les suspects auraient ensuite emporté plusieurs objets de la maison.

L’autopsie de Danny Sardes (44 ans), n’ayant pu être effectuée dimanche, devait se tenir ce lundi. À hier, le corps n’était pas complètement dégelé, a estimé le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police. L’enquête est menée par l’équipe de l’ASP Seebaruth.