Toilettes dans un état déplorable et pas de fourniture d’eau

MITD Employees Union : « Une situation scandaleuse et inacceptable. Une violation claire du protocole sanitaire contre la COVID-19 »

Élèves et membres du personnel enseignant du Centre de formation du MITD de La Tour Koenig, soutenus par les dirigeants de la MITD Employees Union, ont refusé d’entrer en cours ce matin en guise de protestation contre l’état insalubre des locaux et une odeur pestilentielle flottant dans l’air. Selon les protestataires, les locaux n’ont pas été nettoyés depuis la période de confinement, ajoutant que cette situation représente une « menace à la santé des élèves et de celle du personnel ».

Les formateurs ont dit au Mauricien ce matin qu’ils ont envoyé plusieurs e-mails à la direction du MITD depuis la reprise des cours, le 1er juillet, pour dénoncer ce manque d’hygiène et « l’état déplorable de l’environnement », mais qu’il n’y a eu « aucune réaction de la part des autorités » à leur appel. « Ce matin, nous avons pris la décision de dire “stop” à ce non-respect de la personne humaine et de notre dignité. Nous n’entrerons pas en classe aujourd’hui », témoignent avec colère des élèves.

Furieux de cette situation, les dirigeants de la MITD Employees Union sont venus soutenir leurs membres ainsi que les élèves de ce centre de formation dans leurs protestations ce matin. Ce syndicat fait ressortir que le MITD tombe désormais sous la tutelle du ministère du Travail, et ajoute que cette autorité a « pour responsabilité de veiller au respect de la Health and Safety Act ». Hemandar Kumar Madhow, président du syndicat, tient donc le ministère du Travail en partie responsable « des mauvaises conditions sanitaires qui prévalent dans ce centre de formation » de la Tour Koenig. « D’un côté, la Santé appelle les Mauriciens à continuer à maintenir les mesures de prévention par rapport à la COVID-19 et, de l’autre, la direction du MITD viole carrément le protocole sanitaire. Le gouvernement aurait dû prendre le MITD en contravention », est d’avis Hemandar Kumar Madhow. Il ajoute : « L’environnement n’est actuellement pas rassurant et les conditions ne sont pas réunies pour le bon déroulement des cours. La direction du MITD doit agir immédiatement. »

Le MITD de La Tour Koenig offre des cours en “garment making”. Soulignons qu’il est question de son éventuel transfert dans un autre bâtiment vers la Route Nicolay, à Port-Louis. D’ailleurs, les préparatifs en vue de ce déménagement ont déjà débuté, en témoignent les nombreuses boîtes renfermant les équipements. Toutefois, la date du départ n’est pas encore fixée, raison pour laquelle les cours s’y tiennent toujours.
Pour l’heure, 38 élèves, fréquentent ce centre de formation, majoritairement des filles. Celles-ci disent ainsi qu’elles ne peuvent se rendre aux toilettes en raison de leur état exécrable. « Les toilettes sont sales et il n’y a pas d’eau. Nous préférons ne pas nous y aventurer et nous attendons le retour à la maison pour nos besoins personnels. C’est inacceptable ! » s’indignent-elles.