L’ambassadeur américain, David Reimer, a signé jeudi matin le Deed of Purchase en vue de l’achat d’un terrain de 47 600 m2 (11,8 acres) à la Moka Smart City. Il était aux côtés d’Hector Espitalier-Noël, du groupe ENL, ainsi que du ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, entre autres. C’est une somme de près de Rs 10 milliards, soit USD 250 millions, que le gouvernement américain investira dans ce projet de construction de sa nouvelle ambassade.

« Cet investissement de USD 250 millions est un exemple tangible de la volonté d’améliorer nos relations bilatérales. C’est une preuve concrète que nous avons été là depuis un long bout de temps et que nous sommes là pour rester », a déclaré l’ambassadeur américain juste après la signature du contrat. De son côté, le ministre Bodha a souligné qu’au-delà des gouvernements et des présidences, « nos deux pays ont su conserver des relations soutenues à tous les niveaux ». Il s’est dit d’avis que c’est un « très grand signal » qu’une nation comme les Etats-Unis décide de s’implanter à Moka, de surcroît dans un projet d’une telle envergure. « Cela consolidera davantage les relations avec Washington. »

dLe ministre en a profité pour dire : « Nous comptons beaucoup sur l’amitié et le soutien des Etats-Unis à tous les niveaux, que ce soit celui de la liste noire, au niveau de notre centre financier ou au niveau des solutions à trouver contre la marée noire. Nous comptons sur les pays amis. Ce projet symbolise tout cela et tout ce qu’on pourrait faire ensemble dans les années qui viennent. » Pour le ministre des Affaires étrangères, l’ampleur du projet, d’une durée de quatre ans, sera bénéfique au secteur de la construction, sans compter qu’il y a une probabilité que d’autres centres diplomatiques emboîtent le pas aux Etats-Unis.

De son côté, Hector Espitalier-Noël fait ressortir : « Le terrain est extrêmement bien situé, que ce soit pour travailler, habiter ou s’amuser. Le fait que les Etats-Unis, après six années à regarder toutes les options, aient choisi Moka en dit long sur les mérites de Moka. » L’espace, ajoute-t-il, est centralement situé, près de la capitale et du centre commercial de Bagatelle. « Nous continuons notre développement et nous sommes heureux et fiers d’accueillir l’ambassade américaine à la Moka City. » La nouvelle ambassade sera située dans le quartier de Bagatelle et longera l’autoroute M1. Le projet comprend un complexe de plusieurs bâtiments dans un espace sécurisé et moderne.

La construction est prévue dans deux ans et devrait être complétée d’ici quatre ans et demi. L’ambassade est en discussion avec le groupe ENL depuis six ans. Les bâtiments seront par ailleurs économes en énergie et utiliseront les dernières technologies, tout en respectant l’environnement et les ressources locales. La conception et la construction ont été confiées au Bureau des opérations des immeubles à l’étranger du Département d’Etat américain. L’architecture est du cabinet Richard Kennedy Architects, à Phoenix, Arizona.