– Ce paiement effectué entre août et décembre 2020

L’assureur du MV Wakashio, Japan P&I Club, reprend le paiement de la compensation aux victimes de la marée noire ce mercredi. À ce jour, 290 plaintes individuelles ont déjà été traitées et un peu plus de Rs 5 millions déboursées. Pour ce qui est du gouvernement, un montant de plus de Rs 46 millions a été déboursé, incluant la contribution au Solidarity Grant.

Alors que le conseil des ministres vient de donner son aval au ministre de la Pêche, Sudheer Maudhoo, pour réclamer une compensation « supplémentaire » à l’intention des pêcheurs, ce ne sont pas eux qui seront les premiers indemnisés de cette nouvelle série de paiements. Comme tel était le cas depuis janvier dernier, ce sont les victimes n’ayant pas bénéficié d’allocation sous le Solidarity Grant qui sont concernés. En premier lieu, les aides-pêcheurs. Depuis le 26 janvier, 290 réclamations ont déjà été traitées et un montant total de 5 402 450 a été déboursé. Soit un peu plus de Rs 18 000 chacun.

Quant au gouvernement mauricien, il a réclamé une somme de Rs 46 317 986, incluant l’aide sous le Solidarity Grant, à ce jour. Ce montant a déjà été versé entre août et décembre 2020.

Ce mercredi et jeudi, 50 autres personnes ayant fait des réclamations individuelles, principalement des aide-pêcheurs, toucheront leur compensation. Par la suite, ce sont les aide-skippers qui seront concernés pour les prochains paiements. Une fois de plus, seuls ceux n’ayant pas bénéficié du Solidarity Grant sont concernés. Japan P&I Club rassure toutefois que toutes les réclamations seront traitées dans un deuxième temps. Il est ainsi indiqué que celles des pêcheurs professionnels et des skippers ont fait l’objet d’une étude et que fort probablement, ils seront les prochains indemnisés. Priorité a donc été accordée aux personnes qui n’ont reçu aucune forme d’aide jusqu’ici et à celles qui sont directement concernées par la mer.

Les citoyens qui sont indirectement concernés, soit de l’industrie touristique, incluant les hôtels, les restaurants, les boutiques souvenirs, les tours-opérateurs, les bus et les taxis, seront indemnisés par la suite.

Rappelons que le MV Wakashio, vraquier japonais, s’est échoué le 25 juillet 2020 au large de Pointe d’Esny avec 3800 tonnes d’huile lourde. Douze jours plus tard, des fuites ont provoqué une marée noire sur toute la côte Sud-Est. Le vraquier s’est par la suite brisé en deux. La poupe est toujours en phase de démantèlement à Pointe d’Esny tandis que la proue a été coulée au fond de l’océan.