Les attributions des Courts of Investigation – mises sur pied pour faire la lumière sur l’échouement du MV Wakashio et le naufrage du Sir Gaetan – ont été établies par l’Attorney General et ministre de l’Agro-Industrie, Maneesh Gobin, en consultation avec le bureau du Premier ministre.

L’un des Courts of Investigation devra déterminer les circonstances entourant l’échouement du MV Wakashio sur les récifs de Pointe d’Esny. Les différentes manoeuvres de l’équipage avant l’incident seront passées au crible.

La Court of Investigation devra également se prononcer sur le déversement d’hydrocarbures dans les lagons et les dégâts causés à l’environnement.

De son côté, la Court of Investigation devant se pencher sur le Tug Sir Gaetan aura pour mission d’enquêter sur les circonstances ayant mené au naufrage du remorqueur, soit la collision avec la barge l’Ami Constant, la mort de trois marins et la disparition du capitaine, Moswadeck Bheenick.

L’enquête devra établir les responsabilités des différentes parties prenantes dans cette affaire.

A savoir que la Court of Investigation sur le MV Wakashio sera présidée par l’ancien juge Raffick Hamuth, qui sera assisté de Jean Mario Geneviève, ingénieur marin, et Johny Lai Kam Leung, expert maritime.

L’ex-Puisne Judge, Joseph Gérard Angoh, présidera lui, la Court of Investigation qui enquêtera sur le naufrage du remorquer Sir Gaetan au large de Poudre-d’Or. Ce dernier sera assisté du Master Mariner, Mahendra Babooa, et Iran Mohamad Dowlut, ingénieur marin.

Pour rappel, le MV Wakashio, vraquier japonais battant pavillon panaméen s’est échoué sur les récifs de Pointe d’Esny dans la soirée du 25 juillet menant à un Oil Spill dans le lagon. Le Sir Gaetan a, lui, coulé à la suite d’une opération de remorquage au large de Poudre-d’Or dans la nuit du 31 août.