Le capitaine Moswadeck Bheenick et son épouse (à gauche) et le rescapé Clifford Montagne Longue

Les employés du port, à savoir ceux de la Mauritius Port Authority et de la Cargo Handling Corporation, comptent organiser une levée de fonds pour venir en aide aux familles des victimes du naufrage du remorqueur Sir Gaëtan, ainsi qu’à la famille du capitaine Moswadeck Bheenick, toujours porté marquant. Selon le syndicaliste, Tirth Purryag, cette décision a été prise en guise de solidarité avec ces familles.

« Les trois victimes du naufrage du SG, ainsi que notre collègue qui est toujours porté marquant, étaient des pères de famille. Nous réalisons l’impact que cette perte aura sur leurs familles. D’où la raison pour laquelle nous avons décidé d’organiser une levée de fonds pour soutenir ces familles financièrement. Cette démarche sera notre façon d’exprimer notre solidarité avec les familles de nos défunts collègues », a déclaré Tirth Purryag, président de la Maritime Transport and Port Employees Union.

Selon ce dernier, les employés sont aussi solidaires avec la famille du capitaine Moswadeck Bheenick, dont le fils est actuellement à l’étranger. « Nous sommes en contact avec le fils de Moswadeck qui est dans tous ses états. Il devait prendre part à ses examens ce mois-ci mais a été forcé de les repousser pour le mois prochain, car il ne parvient pas à se concentrer sur ses études. Le fils de Moswadeck m’a confié que le “passing mark” est de 75% et qu’il ne pourra réussir avec le stress qu’il subit », a indiqué le syndicaliste.

Selon Tirth Purryag, Irfan, le fils de Moswadeck Bheenick, souhaite venir à Maurice auprès de sa famille. « Nous lui avons dit de prendre tous les renseignements nécessaires auprès de l’ambassade en Afrique du Sud pour savoir s’il pourra retourner dans ce pays dans un mois pour prendre part à ses examens. S’il y a une possibilité, nous entamerons les démarches pour le faire venir », a-t-il déclaré.