Le fils du rescapé d'Elvis Eleonor soulagé que son père ait été retrouvé vivant

Keshan Mudhoo, un habitant de Poudre d’Or et propriétaire d’un bateau, était chez lui lorsque ses amis l’ont sollicité pour apporter son concours aux recherches en vue de retrouver les disparus à la suite de l’accident survenu durant la nuit entre le remorqueur Sir Gaëtan et une barge non loin des côtes de Poudre d’Or. « Mo pran mo bato monn rant dan delo. Nounn komans rode. Il était vers 4h du matin », relate-t-il, lorsqu’il avait vu un premier corps à la surface de l’eau. Il ajoute : « Je me suis approché pour voir s’il était encore en vie. Malheureusement, il était déjà mort. J’ai signalé aux membres de la National Coast Guard. Ils sont venus pour retirer le corps. »

Une demi-heure plus tard, accompagné de son ami Ravin Beerbul, le conseiller du village, et deux autres pêcheurs, qui l’avaient accompagné, Keshan Mudhoo est allé voir quelques mètres plus loin. « Monn trouv enn dimounn pe debat. Li ti ankor an vi. An atandan, bann NCG ti pe aprose, zot inn esey koste avek li me li pann kapav koze. Li ti bien feb. Li ti pe grelote dan delo. Mo finn tir mo jaket mo finn donn li. Apre sa, bann kos gard finn transport li lopital », explique-t-il.

Après cette opération, Keshan et ses amis ont tenté de retirer les deux canoës sur lesquels se trouvaient les marins pour les ramener à terre. Désiré Lavictoire, habitant du village de Poudre d’Or, était sur place ce matin pour assister à l’opération de recherche. « J’ai appris la nouvelle sur Facebook. J’ai couru pour aller sur la plage. Lorsque je suis arrivé sur place, j’ai vu des amis pêcheurs en train de se mobiliser pour faire des recherches. Il y avait une grande chaîne de solidarité. Chacun apportait son aide », souligne-t-il.