C’est avec une profonde tristesse que le personnel de Le-Mauricien Ltd a appris hier matin la mort de Gérard Michael Savrimootoo, agé de 57 ans, décédé tard dans la soirée de jeudi  à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis, où il avait été admis en début de semaine à la suite d’une détérioration brutale de sa santé. Cet ex-chauffeur, que ses collègues appelaient affectueusement « Lazou », parce qu’il avait pris de l’embonpoint, lui donnant ainsi de belles joues, avait fait valoir ses droits à la retraite en mars de cette année après une trentaine d’années de bons et loyaux services.

Cet habitant de La-Tour-Koenig, originaire de Tranquebar, avait sillonné tout le pays et en connaissait tous les coins et recoins, et plus encore dans la capitale et ses faubourgs. Il a été le témoin privilégié, avec ses collègues journalistes et photographes, des plus grands évènements ayant fait la Une de l’actualité ces 20 dernières années. Lorsque l’événement l’exigeait, il prenait d’ailleurs lui-même des photos avec son téléphone cellulaire.

Toujours au taquet, mais un peu moins ces derniers temps en raison d’une santé plus précaire, Michael était toujours prêt à toute heure de la journée et de la nuit à répondre présent pour que le journal ne rate aucune actualité. Il était aussi celui qui récupérait et ramenait ses collègues d’autres services du bureau à leur domicile, la plupart du temps avec le sourire, mais parfois aussi avec une moue que ses joues ne pouvaient cacher quand il avait l’impression d’en faire plus que ses collègues.

Il a aussi fait briller haut les couleurs du Mauricien Ltd en tant que gardien de but de l’équipe de football lors de ces tournois interfirmes, qui se terminaient immanquablement par d’interminables tournées « larak ». Adieu Michael !

Le Mauricien Ltd présente ses sincères condoléances à sa veuve Chantal et ses quatre enfants, Quincy, Ansley, Kurley et Kimberley.