- Publicité -

(NHDC) Obeegadoo : « Pas de moyen légal pour récupérer une unité de logement vendue »

Le Deputy Prime Minister et ministre du Logement, Steven Obeegadoo, a déclaré que le gouvernement est confronté à un problème épineux. Répondant à une question parlementaire du député Franco Quirin sur les unités de logement de la National Housing Development Company Ltd (NHDC) qui sont occupées, il a expliqué que, selon la loi du pays, une fois qu’une celles-ci acquises, leurs propriétaires peuvent les utiliser à leur guise.

- Publicité -

« Il existe bon nombre d’appartements et de maisons de la NHDC acquis par des personnes qui étaient demandeurs d’un logement social. Ce sont des personnes qui étaient supposément en difficulté et, une fois l’acquisition complétée, qui ne sont pas venues y habiter. Cela pose un problème moral vis-à-vis de ceux qui attendent depuis des années une maison de la NHDC. Ces demeures sont laissées à l’abandon et peuvent être utilisées par des malfrats », a-t-il dit. Steven Obeegadoo explique ainsi qu’il lui a été rapporté que la NHDC a adressé une correspondance aux bénéficiaires qui n’ont pas encore habité leur logement à Chebel.

Répondant à une autre question supplémentaire du même député, le ministre du Logement a expliqué que la NHDC n’a « aucun moyen légal » d’intervenir pour récupérer une maison dûment vendue. « Nous avons recherché un avis du Parquet quant à la possibilité d’insérer une clause dans le contrat de vente qui permettrait l’occupation dans un délai raisonnable », souligne toutefois Steven Obeegadoo.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour