- Publicité -

« Nou pa kone si nou pozitif » : inquiétude d’une famille dont les proches sont positifs à la Covid

Y a-t-il un manque d’effectif parmi les équipes de Contact Tracing du ministère de la Santé, ou sont-elles surmenées ? C’est ce que se demande Rajia, une mère de famille, dont l’époux et le frère ont été testés positifs à la Covid-19.

- Publicité -

« Nou pa kone si nou pozitif ou non », lance-t-elle.

Cette habitante de l’Avenir et ses proches attendent toujours d’être prise en charge. Elle affirme que sa fille, âgée de huit ans, sa belle-soeur et sa nièce ont été en contact direct avec les proches positifs à la Covid.

« Mo pe bizin lager pou vinn pran mwa », raconte-t-elle depuis son domicile. Ce mercredi, une équipe de la santé est venue récupérer son époux et son frère, afin de les conduire à l’hôpital ENT, où sont admis les patients positifs.

« Nous attendons encore des directives des autorités », indique-t-elle. Afin de ne prendre aucun risque, ses proches et elle restent isolés à leur domicile de leur propre chef.

D’ailleurs, elle relate avoir été obligée de contacter une ambulance pour se rendre à l’hôpital afin d’effectuer un test PCR. « Inn bizin lager pou ki bann-la fer test PCR ar nou ».

De plus, elle soutient que sa fille de huit ans s’est rendue à l’école ce mercredi, à savoir la Mohunlall Mohit Government School. « Mo’nn inform lekol », a soutenu cette mère de famille.

Selon les derniers chiffres, 30 cas positifs à la Covid-19 ont été recensés dans la soirée du jeudi 15 juillet.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour