La perte de mémoire et la pâleur de votre peau pourraient indiquer que vous souffrez d’une déficience de cet élément nutritif très important, et pourtant négligé.

Pourquoi la vitamine B12 est-elle si importante ?
Il y a huit types de vitamines B, et toutes donnent de l’énergie à votre corps en aidant à convertir les aliments en énergie. La vitamine B12 est particulièrement importante pour la production d’ADN et la bonne santé des cellules nerveuses et sanguines – elle protège les cellules sanguines en prévenant l’anémie mégaloblastique, une maladie qui réduit la capacité de vos globules rouges à transporter de l’oxygène. La quantité quotidienne recommandée de vitamine B12 est de 2,4 mcg, et la plupart des gens obtiennent naturellement leur dose en absorbant une quantité raisonnable de protéines. Les carences se produisent lorsqu’une personne ne consomme pas assez d’aliments contenant de la vitamine B12 ou ne parviennent pas à métaboliser correctement cet élément nutritif. Voici quelques symptômes de carence en vitamine B12 que vous devriez surveiller.

Vos mains ou vos pieds sont pris d’engourdissement et de picotements

La vitamine B12 contribue à la fabrication de la myéline, la membrane qui protège nos nerfs. Une carence en B12 pourrait les endommager. « Lorsque les nerfs commencent à se rétracter, on passe d’une sensation normale à des picotements », explique la diététiste Sonya Angelone.

Vous êtes épuisé

Vous vous sentez trop fatigué, faible ou essoufflé ? La faute en revient peut-être à vos cellules sanguines. Comme la vitamine B12 joue un rôle important dans les cellules sanguines, une carence de cet élément pourrait causer une anémie mégaloblastique. Votre corps commence alors à produire de gros globules rouges immatures incapables de transporter l’oxygène dans tout le corps. Cette mauvaise oxygénation vous fait vous sentir épuisé.

Vous avez la peau pâle ou jaunâtre

Lorsque votre peau commence à perdre son éclat, votre risque de carence en vitamines augmente. Si vous êtes anémique, « les grosses cellules transportent moins d’oxygène vers vos cellules sanguines, ce qui peut entraîner une certaine pâleur », dit Sonya Angelone. Des chercheurs indiens ont également découvert que la jaunisse peut indiquer une carence en vitamine B12. La jaunisse est également un symptôme du cancer du foie et de certains autres cancers, il est donc judicieux de consulter votre médecin pour en étudier la cause.

Vous êtes végétalien ou végétarien

Désolé pour les amateurs de légumes : les végétaux ne contiennent pas de vitamine B12. On ne trouve cette dernière que dans la viande, les œufs, la volaille et les produits qui proviennent directement des animaux. Cela signifie que les végétariens, et surtout les végétaliens, sont exposés à un risque élevé de carence en vitamine B12. Mais vous pouvez toujours vous rabattre sur les suppléments et même quelques céréales enrichies – certaines céréales pour petit-déjeuner et des levures nutritionnelles – pour obtenir cette vitamine indispensable.

Vous êtes diabétique

Même si les diabétiques ne présentent pas tous des symptômes de carence en vitamine B12, les chercheurs les surveillent de plus en plus. Une étude, réalisée en Angleterre, a révélé que, sur les 283 diabétiques de type 2 traités avec de fortes doses de metformine, 33% présentaient une carence en vitamine B12. De plus, des chercheurs indiens ont testé 90 diabétiques de type 1 et ont découvert que 45% d’entre eux présentaient des carences en B12.

Vous prenez des médicaments contre les brûlures d’estomac

Les médicaments sur ordonnance pour réduire l’acidité de l’estomac soulagent grandement les personnes souffrant de fréquentes brûlures d’estomac. Mais ce soulagement a un prix. C’est l’acide gastrique qui détache la vitamine B12 de sa protéine afin qu’elle puisse être absorbée dans votre organisme. Sans ce processus, la vitamine continue le long de votre voie digestive, et vous n’en tirez aucun bénéfice.

Vous êtes déprimé

La sérotonine est un neurotransmetteur qui permet de réguler le cerveau et l’humeur. Or, les chercheurs croient qu’un déficit de sérotonine peut mener à la dépression. Comme la vitamine B12 améliore la production et le fonctionnement des neurotransmetteurs, une pénurie de vitamine B12 pourrait se traduire par une pénurie de sérotonine.

Vous avez des trous de mémoire

Étant donné que la vitamine B12 fonctionne en étroite collaboration avec les processus métaboliques du cerveau, une carence peut entraîner des pertes de mémoire et même des symptômes de démence, surtout chez les personnes âgées.

Vous avez plus de 50 ans

Il est normal que le corps produise moins d’acide gastrique en vieillissant. Mais comme cet acide est indispensable à l’absorption de la vitamine B12, il se peut que les personnes de plus de 50 ans développent une carence de cet élément. « L’une des raisons pour lesquelles ils n’ont pas assez de B12, c’est qu’ils manquent d’acide gastrique et ne sont tout simplement pas capables de détacher et d’absorber cette vitamine », explique Sonya Angelone.

Que faire si vous développez une carence en vitamine B12 ?

Prendre des suppléments de B12 affecte le fonctionnement des autres vitamines B, aussi est-il important de déterminer la cause de votre carence au lieu d’avancer à tâtons et d’essayer de la traiter par vous-même. Il est important de connaître les effets de ce que vous prenez et pourquoi vous le prenez. La meilleure façon d’y parvenir ? Parlez à votre médecin de vos symptômes.