Questionné sur la fuite d’huile dans les lagons du Sud-Est, le ministre de la Santé, Kailesh Jugatpal a indiqué qu’« il n’y a pas de substances toxiques dans l’air ».

Procédant au lancement du Health Sector Strategic Plan 2020-2024 au Hennessy Park Hotel, le ministre a aussi évoqué qu’un protocole spécial a été établi pour ceux qui ont été surexposés à l’hydrocarbure à Pointe D’Esny.

Il rassure que le ministère de la Santé est « préparé » pour la prise en charge des personnes qui ont été surexposées au fioul. « Nou pou kone kouma pou fer priz an sarz », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, le ministre devait revenir sur la fuite d’informations sur les fournisseurs retenus par son ministère durant la pandémie de Covid-19. Affaire qui a débouché en une polémique en raison de la « proximité » entre certains fournisseurs et des membres du gouvernement.

« Il ne faut pas oublier que les officiers ont un Official Secrets Act. Peu importe ce qu’ils constatent de mauvais, ils doivent se rendre aux autorités concernées », a affirmé le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal.

Il a soutenu que ce serait un « mauvais signal » si tous les fonctionnaires « agissaient de la sorte ».

Pour rappel, une enquête criminelle a été ouverte par le CCID suite à une fuite d’informations aux parlementaires de l’opposition. L’enquête lancée après des dépositions de députés de l’opposition a connu une descente au siège du ministère de la Santé, le 23 juillet. Des équipements et documents ont été saisis. L’Information and Technology Unit se charge des pièces à conviction.