Le démantèlement de la poupe, pesant quelque  7 500 tonnes du MV Wakashio a démarré le 17 février dernier. Le ministre Sudheer Maudhoo avait laissé entendre ce jour-là que l’opération devait durer 25 à 30 jours.

Les experts de la compagnie chinoise Lianyungang Dali Underwater Engineering sont sur place pour cette opération. Toutefois, selon les pêcheurs de la localité, cela fait plus d’un mois qu’il n’y a aucun mouvement sur place. A-t-on des difficultés à dégager la partie encastrée sur les récifs ? A un certain moment, on parlait même de traces d’huile à Pointe-d’Esny.