Malgré les normes entourant la mise en place de panneaux publicitaires, certaines agences iraient à l’encontre des lois. Ainsi, ces dernières semaines, sous les directives du ministre des Infrastructures publiques, Bobby Hurreeram, la Road Development Authority (RDA) a sévi.

Des officiers ont sillonné plusieurs régions de l’île à la recherche de panneaux illégaux ou non conformes aux lois et règlements établis.

Des sanctions ont été prises : 84 panneaux publicitaires ont été enlevés.

Avant décembre 2018, 1 439 panneaux publicitaires « illégaux » avaient été identifiés parmi les 1 582 panneaux répertoriés.


Les directives

L’espace minimal entre deux panneaux d’affichage orientés dans la même direction le long des autoroutes et des routes principales doit être de 100 mètres.

Le long des autoroutes, la distance entre d’un panneau et le coin le plus proche/la ligne d’arrêt/la ligne de céder le passage d’une intersection ou d’un rond-point, doit également être de 100 mètres.

Le long des routes principales, une distance de 30 mètres doit être respectée entre un panneau d’affichage et le coin le plus proche/la ligne d’arrêt/la ligne de céder le passage d’une intersection ou d’un rond-point.

Conformément au Roads Act, section 22, il est interdit d’ériger ou d’afficher une publicité visible depuis les autoroutes et les routes principales sans l’autorisation de la RDA.