Le 1er jour du mois de mars est marqué par l’ouverture officielle de la saison de pêche à la senne que ce soit à Maurice et à Rodrigues. Au Fish Landing Station de Poste-de-Flacq, pêcheurs, volontaires et habitants se sont activés pour accueillir comme il se doit cette ouverture de la saison 2021.

Le ministre de l’Économie océanique, de la pêche et des ressources marines, Sudheer Maudhoo, élu du No 9 (Flacq/Bon Accueil) y était hier et a accompagné une équipe de pêcheurs en mer pour un constat. De nombreux pêcheurs s’étaient très tôt mobilisés sur place, notamment avec des équipes assurant des sorties rotatives. À cinq heures du matin, une première équipe est sortie avec leur senne dans le lagon pour y retourner avec de nombreuses prises dont des « capitaines, rougets, berry et cordonniers » dans leurs filets.
La pêche à la senne, expliquent des habitués de la mer de l’est, est une technique de pêche très ancienne qui consiste à capturer les poissons à la surface en pleine eau en les encerclant à l’aide d’un filet de pêche appelé senne. Les pêcheurs auront ainsi six mois pour s’adonner à cette pratique, la période légale s’étalant jusqu’en octobre prochain. Des règlements sont aussi à respecter afin d’éviter la surpêche : le respect de la taille des mailles des filets utilisés, qui sont vérifiées par des officiers du Département des Pêches.

Pour la pêche Large Net, la longueur de la senne est de 500 mètres et la taille des mailles doit être de 9 centimètres, alors que pour la pêche Gill Net, la senne doit mesurer 250 mètres avec des mailles de 11 centimètres selon la Fisheries Act 2017.
« Domaz letan finn fatig nou enn tigit. Nounn gagne enn 200 kilo. Dan bann zour a venir mo panse nou pou gagn ankor plis ki sa si letan la refer », a laissé entendre hier un des pêcheurs de Poste de Flacq, dont la journée a été perturbée. « Gramatin nou ti ale enn kou. Nou ti gagn dan le 500 kilo », se réjouit-il.

Quant au ministre Maudhoo, il a déclaré que cet évènement ramène de l’ambiance sur la côte ouest en l’absence de touristes et la période post-MV Wakashio. « Nou antoure ek lamer. Nou gagn pwason fre me se pa enn metie fasil. Zot bann dimoun brav. Tre biento pou ena 500 kart peser ki pou distribue. 100 peser pou al lapes krevet. Nou pou gete si pou donn priorite madam », a-t-il soutenu. Il prévoit aussi le réaménagement des débarcadères à travers le pays et aussi une distribution pour des imperméables pour braver le mauvais temps. Et d’annoncer l’installation de nouvelles bouées lumineuses au niveau des passes dans le lagon pour accroître la sécurité.