- Publicité -

Dotations budgétaires : Rs 31,6 M pour la sécurité maritime

Le ministère de l’Économie bleue, des Ressources marines, de la Pêche et du Transport maritime dispose d’un budget de Rs 31,6 millions pour la sécurité. Le ministre Sudheer Maudhoo a expliqué que Rs 800 000 de cette somme sont payées à une société britannique pour assurer le Tracking  des bateaux battant pavillon mauricien. Il y en a 140 actuellement. La grosse majorité de ce budget, soit Rs 30,3 millions, est consacrée à la communication maritime. Pour la première fois, une somme de Rs 500 000 a aussi été prévue pour la Salvage Assistance aux bateaux en détresse.

- Publicité -

Rs 450 000 pour traverser GRSE

Le gouvernement paie une somme de Rs 34 900 mensuellement pour les services d’un FerryBoat afin de permettre aux habitants de Grande-Rivière-Sud-Est d’effectuer la traversée. Une somme globale de Rs 450 000 a été votée à cet effet. Le détenteur du contrat est Munowar Ramduth. Selon Sudheer Maudhoo, il y a eu un appel d’offres à cet effet.

Rs 10,4 M pour la formation des pêcheurs

Pour l’année financière 2021-22, une somme de Rs 8,8 millions a été dépensée pour la formation des pêcheurs en vue de l’obtention d’une carte professionnelle. Ce projet est financé par l’Union européenne. En 2022-23, la somme votée est de Rs 10,4 millions.

Sudheer Maudhoo explique que cette provision s’insère dans le cadre de la démarche du gouvernement d’accorder 500 cartes supplémentaires à des pêcheurs amateurs. Soit un total de 1 000 cartes pour les deux années financières. Toutefois, à ce jour, seuls 106 pêcheurs ont reçu leur carte pour 2021-22. Pas moins de 104 autres sont toujours en formation et les procédures sont toujours en cours pour les 290 autres.

Le ministre a également précisé que pour aller plus vite avec ce projet et rattraper le retard, la formation sera offerte à la fois par la Mauritius Maritime Training Academy et le Fisheries Training and Extension Centre.

Deux bateaux semi-industriels par an

Le gouvernement octroiera une subvention de Rs 6 millions aux coopératives de pêche pour l’achat d’un bateau de pêche semi-industriel pour la pêche hors lagon. Une somme de Rs 12 millions est prévue pour 2022-23 et les deux années suivantes. Soit deux bateaux par an.

Auparavant, cette subvention était de Rs 4 millions. Elle avait été introduite alors que Pravind Jugnauth occupait encore le portefeuille des Finances. Toutefois, sur les six bateaux prévus, seuls trois sont opérationnels, tandis qu’un quatrième vient d’être livré. En revanche, aucune information sur les deux autres.

Le ministre Maudhoo a précisé que l’argent pour les six nouveaux bateaux provient du Consolidated Fund. Une somme supplémentaire de Rs 1 million sera aussi accordée aux individus ou entreprises à travers le National Resilience Fund en vue d’encourager l’investissement dans ce secteur. Quant aux coopératives de pêche, elles pourront emprunter la somme nécessaire pour compléter l’achat du bateau auprès de l’Industrial Finance Corporation of Mauritius.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour