- Publicité -

Père Laval 2022 : Retour au rassemblement dans la nuit du 8 septembre

Père André Sunassee (responsable du pèlerinage) : « Heureux de renouer avec la tradition du grand pèlerinage nocturne; nous nous préparons pour accueillir un maximum de pèlerins »

Appel à tous les pèlerins pour le respect des précautions sanitaires nécessaires contre le Covid-19

- Publicité -

Dès la levée des restrictions sanitaires, le 30 juin, le comité organisateur du pèlerinage au tombeau du Père Laval s’est mis à l’œuvre pour l’organisation de cet événement annuel du diocèse de Port-Louis et ce rendez-vous de tous les Mauriciens. Le traditionnel pèlerinage, dans la soirée du 8 septembre, vers l’église de Sainte-Croix, avec un nombre illimité de pèlerins et la messe de 20h en plein air concélébrée par l’évêque de Port-Louis, le cardinal Maurice E. Piat, est de nouveau possible. Cependant, le caveau du Père Laval et l’église seront fermés à partir de minuit jusqu’à 5h30 le lendemain, 9 septembre. Soulignons que depuis le pèlerinage 2019, le caveau n’est plus ouvert toute la nuit.

C’est l’effervescence au sein du Comité organisateur du pèlerinage et parmi leurs collaborateurs habituels depuis que l’on sait pouvoir accueillir en grand nombre à nouveau les Mauriciens venant de toutes les régions du pays, d’abord le soir du 8 septembre, et ensuite durant toute la période du pèlerinage, se terminant à la fin du mois de septembre. « Nous en revenons au pèlerinage d’avant 2019. Nous nous préparons pour accueillir les foules de fidèles et de Mauriciens comme d’habitude », dit au Mauricien, et avec conviction, le père André Sunassee, responsable du pèlerinage Père Laval.
« Le Père Laval est le rassembleur des Mauriciens, quelles que soient la religion et la culture, et nous sommes confiants que les Mauriciens seront au rendez-vous pour ce prochain pèlerinage. Dans le contexte difficile actuel, il y a un désir profond de prier ensemble avec ferveur auprès du Père Laval, et nous mettons en place toutes les mesures nécessaires pour accueillir le maximum de pèlerins », poursuit le père Sunassee. Une délégation de pèlerins venant de La Réunion a déjà signifié l’intention d’être présente à ce prochain pèlerinage.
« Il y a nécessité pour les Mauriciens de se mettre ensemble et d’être solidaires pour surmonter les difficultés actuelles », explique le comité organisateur. D’où le thème de ce pèlerinage 2022 : Per Laval aprann nou mars ansam. Quant au logo illustrant ce thème, il sera dévoilé en cette fin de semaine.
« La population dans son ensemble est passée par beaucoup d’épreuves avec le Covid-19, dont plusieurs d’entre nous en subissent toujours les séquelles en tous genres. Et à présent, il y a beaucoup de souffrances dans les familles à cause de la cherté de la vie. Ne nous laissons pas aller au découragement. Nous avons besoin de prières et surtout de beaucoup d’espérance. Ce pèlerinage est l’occasion de se réunir et de se soutenir les uns, les autres à travers la prière. Nous voulons que ce mot ‘ansam’ résonne très fort pendant ce prochain pèlerinage, et que soit notre force pour avancer », explique Steeve Chan Chu, coordinateur du pèlerinage en commentant le thème choisi, rejoignant du même le thème du synode en cours, à savoir Marcher Ensemble.
Comme chaque année, les organisateurs bénéficieront du soutien des autorités pour des travaux de rénovation au site du pèlerinage et ainsi apporter un peu de fraîcheur à l’environnement. Selon nos informations, des Site Visits d’officiers des ministères concernés, en présence de VVIPs de l’Hôtel du Gouvernement, ne sauront tarder. « Ils viendront pour prendre connaissance de l’avancée des travaux », fait-on comprendre.
En ce qu’il s’agit de la journée du 8 septembre, le caveau et l’église de Sainte-Croix seront ouverts aux pèlerins de 5h30 du matin jusqu’à minuit, tandis que le site ne sera pas accessible jusqu’à 5h30 le lendemain, 9 septembre. Les pèlerins doivent prendre les dispositions nécessaires pour rentrer chez eux dès la fermeture de la cour de l’église et du caveau. C’est ce que rappelle l’évêché de Port-Louis en prévision de ce pèlerinage.
Trois messes sont prévues pour le 8 septembre, soit à 17h30, à 20h et à 22h. La traditionnelle messe célébrée à 20h, ce 8 septembre, et qui est d’habitude présidée par l’évêque de Port-Louis, sera un des temps forts du pèlerinage, comme chaque année. Elle est retransmise en direct à la télévision. L’animation de cette célébration a été confiée à la paroisse de La Visitation, Vacoas. Le 9 septembre, la première messe aura lieu à 6h. Les organisateurs ont prévu une messe chaque deux heures, la dernière étant programmée pour 18h.
Si le comité organisateur est heureux de pouvoir organiser le pèlerinage en grande pompe et d’accueillir les Mauriciens en grand nombre, en revanche, les responsables insistent beaucoup auprès des pèlerins, que ce soit pour la soirée du 8 septembre ou pour les autres jours du pèlerinage, sur la nécessité de se protéger contre le virus du Covid-19, qui touche encore les Mauriciens.
Le comité recommande ainsi vivement aux visiteurs au caveau et à ceux participant aux messes de porter invariablement leurs masques et conseille aux personnes présentant des symptômes de la grippe d’éviter la foule. « Nous ne sommes pas tirés d’affaire par rapport au virus. Nous ne voulons pas que le pèlerinage soit vecteur de la propagation du virus. Il est du devoir de tout un chacun de faire des efforts pour se protéger et protéger les autres. Il y a à la fois un effort au plan individuel et un effort collectif », explique Steeve Chan-Chu. C’est ainsi que les organisateurs ont maintenu le protocole sanitaire en vigueur les deux dernières années à l’intérieur du caveau pour le passage des pèlerins.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour