Photo d'illustration

La période de sécheresse impacte les planteurs de pommes d’amour. Selon la Small Planters Association, une hausse de leur prix dans les prochains dix jours est attendue si le manque de pluie persiste.

Sur les étals des marchés, la pomme d’amour se vend actuellement entre Rs Rs 30 et Rs 40 la livre. « Avec ce manque de pluie, nous pourrons nous attendre à une hausse de Rs 5 à Rs 10 sur la pomme d’amour », indique Kreepalloo Sunghoon, porte-parole des petits planteurs.

Il explique que le problème dans la fourniture d’eau dans les plantations est la cause de cette situation. « Lapli pa pe tonbe, prodiksion inn tonbe », affirme-t-il.

En effet, le volume d’eau fourni aux planteurs de légumes a été réduit en raison du niveau critique des réservoirs et des nappes phréatiques. Les Mauriciens consomment environ 300 tonnes de pomme d’amour chaque semaine, souligne-t-il.

Ce dernier pointe du doigt les autorités concernées, car, depuis des années durant la période de sécheresse, les planteurs font face aux mêmes difficultés. « Chaque année, il y a la période de sécheresse. Ce n’est pas un problème nouveau », fustige le porte-parole. Il est d’avis qu’il faut revoir le Rivers and Canals Act, afin d’apporter plus d’alternatives en fourniture d’eau aux planteurs.