– CEB: Le projet d’installation des deux nouvelles cuves de 4 000 m3 chacune à Plaine-Lauzun  nécessaire « to ensure there is no disruption of the supply of electricity to the island »

Le Central Electricity Board (CEB) se propose d’augmenter la capacité de stockage d’huile lourde de la Saint-Louis Power Station (SLPS). Il compte, à cet égard, faire installer deux cuves de stockage d’une capacité de 4 000 mètres cubes chacune dans les locaux de la centrale électrique de Saint-Louis à Plaine-Lauzun. Avec l’installation de ces deux cuves additionnelles, la centrale sera en mesure d’augmenter sa capacité de production de l’électricité de 65 MW à 108 MW.

La direction du CEB est d’avis que l’installation de ces nouvelles facilités de stockage est essentielle car elle va, d’une part, augmenter sa capacité de stockage de carburant et, d’autre part, augmenter l’autonomie de cette centrale en termes de production. Car à ce jour, elle dispose actuellement de facilités de stockage pour seulement trois à quatre jours de stockage.

L’achat de ces deux cuves sera financé entièrement par le CEB. Un appel d’offres pour ce projet sera lancé dans quelques semaines une fois que le CEB aura obtenu le feu du ministère de l’Environnement pour aller de l’avant avec ce projet. Si tout se passe comme prévu, c’est vers la fin de l’année que les travaux d’installation vont démarrer. Les travaux dureront environ 18 mois. Le CEB ne prévoit pas de gros dégâts causés à l’environnement lors des travaux d’installation de ces deux cuves. Cependant, toujours est-il que le déversement de carburant dans le lagon durant les travaux d’installation est un sujet qui mérite d’être considéré.

« The main area of concern would be the accidental oil spill during the operation phase. CEB will take all necessary precautions to prevent any spillage on site. CEB has a wide experience », soutient le CEB dans un document adressé au ministère de l’Environnement dans le cadre de sa requête pour obtenir un certificat EIA avant d’aller avec ces installations.

Il est à noter que l’installation de ces deux cuves à Plaine-Lauzun fait partie d’un plan global pour l’installation d’une Tank Farm à Grande-Les-Salines, Bain-des-Dames, abritant six HFO Tanks. Chacune de ces cuves dispose d’une capacité de stockage de 6 500 mètres cubes. En raison de la présence de terrains marécageux à Grande-Les-Salines, ce projet a été Downsized pour l’installation de seulement trois cuves de stockage d’huile lourde.

L’installation de ces nouvelles cuves à Saint-Louis vient, en quelque sorte, compenser le CEB pour n’avoir pas pu appliquer le projet initial de stockage à Saint-Louis. « Therefore, the two HFO tanks at SLPS have been sought to partially compensate for the tanks not constructed at Les Grandes Salines. CEB proposes to execute this project on fast tract basis to ensure there is no disruption of the supply of electricity to the island », fait ressortir ce même document. Le CEB estime que l’installation de ces deux cuves coûtera au CEB quelque Rs 97 millions.

Il est à noter qu’à ce jour, le CEB est le distributeur exclusif d’électricité à Maurice. Il produit environ 45% des besoins énergétiques du pays à travers ces centrales thermiques et hydroélectriques. Le reste de la production émane des Independent Power Producers. Pour augmenter sa capacité de production de 65 MW à 108 MW, quatre nouvelles turbines (Wartsila Engines) avaient été commanditées pour le SLPS en 2017. Ces installations nécessitent la consommation de plus de carburant pour augmenter l’autonomie du SPLS.