- Publicité -

Plaine Magnien — Aéroport : Un One-Stop-Shop de la MRA au coût de Rs 600 M

Ce bâtiment abritera plusieurs services du GM liés aux procédures de douane pour le cargo

- Publicité -

La construction de l’Integrated Customs Clearance Centre (ICCC), a démarré l’année dernière, mais les travaux ont accusé des délais,en raison du confinement. Avec 75% des travaux complétés à ce jour, la Mauritius Revenue Authority (MRA) est confiante que tout sera complété en décembre prochain. Lors d’une visite des lieux effectuée par le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, hier, la direction de la MRA a dévoilé les différents atouts, de ce qui sera bientôt une One-Stop-Shop de la douane pour les procédures liées au cargo.

C’est à mi-chemin entre l’hôtel Holiday Inn et la plage de La Cambuse que se dresse le nouveau bâtiment de la douane, à Le Chaland Road, Plaine Magnien. Un bâtiment de trois étages couvrant superficie de 4 200 m2 abritera plusieurs services du gouvernement, liés au Clearance concernant le cargo. Un deuxième bloc dans l’enceinte era office d’auditorium et sera utilisé pour les formations, notamment. Les neuf chiens renifleurs attachés au service de la douane auront également leur quartier dans ce nouvel environnement.

Sudhamo Lal, directeur général de la MRA, confie que l’idée d’un tel projet avait germé dès 2006. Il remercie ainsi le gouvernement d’avoir prévu le financement nécessaire pour la construction au coût Rs 600 millions non loin de l’aéroport. L’ICCC est un concept recommandé par la World Customs Organisation, a-t-il précisé. Le système de Coordinated Border Management nécessite de telles structures, où les différents services du gouvernement sont accessibles à un même endroit.

Ainsi, on retrouvera dans ce nouveau bâtiment, des départements des ministères de la Santé, de l’Agro-industrie, du Commerce et de la Pêche, ainsi que du Pharmacy Board. La présence de toutes ces institutions sur place permettra de faciliter le travail et offrir un meilleur service au public, assure la MRA.

À l’architecture moderne, l’ICCC se caractérise également comme un Green Building, avec des dispositions pour l’installation des panneaux solaires, la collecte d’eau de pluie et l’utilisation maximum de la lumière du jour.

Anil Kumar Chuttur, directeur de Chuttur and Partners, responsable du projet, se dit très satisfait de l’évolution des travaux. Il se dit confiant que tout sera complété d’ici à décembre. Selon la conception du bâtiment, les différents ministères occuperont le rez-de-chaussée. Le premier niveau est consacré aux opérations de douane, le deuxième à tout le système informatique et le troisième niveau comprend les bureaux de l’administration.
Le Training Centre abritera un espace pour le bien-être des employés, ainsi qu’une cafétéria, au rez-de-chaussée. L’auditorium peut accueillir entre 150 et 175 personnes et sera doté des outils technologiques modernes. L’enceinte de l’ICCC comporte également une aire de stationnement pouvant accueillir 200 véhicules. Avec la proximité de l’aéroport, on s’attend à ce que les procédures de douane se fassent plus rapidement, avec cette nouvelle structure.

Rappelons que le Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth, avait procédé à la pose de la première pierre du bâtiment, le 26 janvier 2020. Toutefois, deux mois plus tard, est survenu le confinement.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour