« Tou lavi dimoun parey ». Propos tenus par Reaz Chuttoo, président de la Confédération des Travailleurs des Secteurs Publique et Privé (CTSP), qui monte au créneau pour les travailleurs du secteur privé livrés à la décision de leurs employeurs pour sortir travailler ce mercredi 28 avril, alors qu’un avis de pluies torrentielles a été émis dans le pays et que l’ordre a été donné pour que ceux du secteur public restent chez eux.

« Business Mauritius n’a pas le pouvoir légal pour demander à une entreprise d’opérer ou non », soutient le syndicaliste. Il a ainsi adressé une lettre au ministère du Travail mardi soir afin d’attirer l’attention sur ce point. Rappelons que les fonctionnaires ont été quant à eux, priés de rester chez eux ce mercredi, sauf ceux des services essentiels.

« Eski li normal ki travayer prive so lavi dan lame enn patron ki envi ziss fer profi », scande-t-il.

Il plaide pour que toutes les entreprises aient l’obligation de fournir un moyen de transport pour les employés qui doivent se déplacer.