Le conseil de district de Rivière-Noire ne veut pas prendre sous sa responsabilité la nouvelle gare située à Pointe-aux-Sables compte tenu de l’état dans lequel elle se trouve actuellement. Selon Véronique Leu-Govind, la présidente du conseil de district de Rivière-Noire, les travaux n’ont pas été complétés comme ils auraient dû l’être selon le contrat.

« Il y a des fissures dans le mur. Un mur de rétention devait être construit à l’arrière de l’arrêt d’autobus, mais cela n’a pas été fait. La boue pourrait envahir la gare en cas de grosses pluies. Il n’y a pas d’eau dans les toilettes. Le conseil a fait des recommandations pour que tous ces travaux soient complétés. Nous attendons une réponse », a souligné la présidente du conseil de Rivière-Noire. Autant de raisons qui la poussent à refuser la gestion de cette gare. « Qui va assumer les responsabilités si cette nouvelle gare est submergée après des inondations ? » se demande Véronique Leu-Govind.

Cette nouvelle gare d’une superficie de 14 500 m2 a été inaugurée le 11 septembre 2019, en présence de l’ex-vice-Premier et ministre de l’Énergie et des Services publics, Ivan Collendavelloo, et l’ex-ministre des Transport et des Infrastructures publiques, Nando Bodha. La construction de cette nouvelle gare, avait-il laissé entendre, résoudrait le problème de stationnement des autobus le long de la route.

Le contrat a été confié à Transinvest Construction. Le coût des travaux était estimé à plus de Rs 50 millions. Ce projet comprend aussi l’aménagement de trottoirs de 1,5 mètre de large et de drains.