Le commissaire des prisons, Mario Nobin, a inauguré ce lundi le Florence Nightingale Medical Complex dans l’enceinte de la prison de Beau-Bassin, en présence de plusieurs personnalités et hauts gradés de la prison. Ce complexe médical comprend, entre autres, des bureaux administratifs, une pharmacie, une salle de conférences, un espace d’écoute et un cabinet dentaire.

Dans son allocution, le commissaire des prisons est revenu sur la vie de Florence Nightingale, une infirmière dévouée, plus précisément en temps de guerre, et qui a fait de sa passion une vocation. Le Florence Nightingale Medical Complex vient ainsi redynamiser le service des soins médicaux auprès du personnel pénitencier aussi bien que des détenus. Mario Nobin a en outre salué le travail abattu par le personnel hospitalier de la prison, surtout pendant la période de confinement dans le sillage de la pandémie de COVID-19.

Pour sa part, le chef du département hospitalier à la prison, Cadressa Rungen, a fait ressortir l’importance d’avoir des équipements médicaux de pointe afin d’offrir un meilleur service de santé à la prison. Il a aussi souligné qu’il est « impératif de faire preuve de compassion » et d’avoir « le sens de l’accueil de nos malades ». À noter que les infirmières présentes ont aussi allumé une lampe en hommage à Florence Nightingale.