« Il est l’heure de réglementer correctement le secteur de l’énergie. » À cet effet, des projets de loi seront présentés à l’Assemblée nationale lors des prochains travaux parlementaires. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Énergie, Joe Lesjongard en conférence de presse, ce lundi 7 décembre.

Dans les années à venir, le paysage du secteur énergétique prendra de l’ampleur dans le pays et ces projets de loi auront pour but d’harmoniser les textes de loi déjà existants selon le ministre.

Alors que depuis des années, le CEB contrôlait le tarif de consommation de l’électricité, ce sera dorénavant, le Utility Regulatory Authority (URA) qui en prendra les commandes.

« Avec l’URA, il y aura beaucoup plus de transparence. Ce sera à l’URA de fournir les licences aux compagnies pour la production d’énergie », a fait comprendre le ministre de l’Énergie.

Répondant à une question de la presse s’agissant d’une éventuelle hausse dans le prix de l’électricité, Joe Lesjongard a indiqué que « byen o kontrer, piblik pou bizin atan a enn bes dan prix ».