Les Agaléens se disent las d’attendre. Exaspérés, ils brandissent la menace d’une grève de la faim ce vendredi.

En effet, ils sont une trentaine d’Agaléens à réclamer leur rapatriement. Bloqués à Maurice depuis plusieurs mois,  ils poursuivent leur manifestation devant le parlement. Le  bateau Trochetia étant en réparation au Sri Lanka, ils demandent que leur sort soit pris en compte par les autorités. « Li koumadir pe kriy dan vid », fustige Franco Poullay, porte-parole, venu à Maurice avec son fils pour des raisons médicales.

Pour rappel, une pétition avait été lancée, réclamant leur rapatriement et une rencontre avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Malgré les multiples démarches, la situation est restée au point mort.