- Publicité -

RAPPORT DU COMITÉ : Le Centre Culturel Islamique : organisme politisé à outrance

Après trois mois d’audiences et de délibérations, le comité pour la restructuration du Centre Culturel Islamique (CCI) coprésidé par le député Reza Issack et le Dr Farhad Aumeer a rendu public son rapport cette semaine. Ce en dépit des tentatives pour interdire sa publication. Pour cause, les conclusions de ce rapport Rethinking the mechanism of the Islamic Cultural Centre concernant la gestion de cet organisme sont accablantes à plus d’un titre. Il y a urgence pour une refonte du CCI, sous le coup d’une dette de plus de Rs 108 M. Il faut surtout mettre fin à la politisation de son Conseil d’administration et de revoir la gestion de ce centre qui agonise. Outre la révocation et le remplacement immédiat de l’actuel conseil d’administration qui siège illégalement depuis plusieurs années, le rapport recommande que l’organisation du pèlerinage du Hadj soit dissociée des prérogatives du CCI. Il suggère la création d’une Mauritius Hadj Unit (MHU) placée sous la tutelle du ministre responsable du Hadj ou du Bureau du Premier ministre.

- Publicité -
- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour