- Publicité -

Réinsertion d’anciens détenus : Beachcomber Resorts & Hotels s’engage dans le programme TAPAJ

Beachcomber Resorts & Hotels apporte son soutien aux initiatives en faveur de la réhabilitation d’anciens détenus et s’engage dans le programme TAPAJ (Travail alternatif payé à la journée), aux côtés de l’ONG PILS. En ligne avec cette démarche inclusive forte, le groupe Beachcomber accueille des personnes sorties de prison et les accompagne en vue d’une réinsertion sociale et professionnelle durable.

- Publicité -

Cet engagement de Beachcomber Resorts & Hotels dans le programme TAPAJ marque une nouvelle étape importante dans ses actions pour l’intégration des personnes en situation de précarité. L’initiative a été lancée cette semaine à titre pilote au sein de deux établissements du groupe, qui accueillent chacun des bénéficiaires du projet TAPAJ, connus comme les tapajeurs/tapajeuses. Ils sont principalement chargés des tâches manuelles comme le jardinage, la peinture, le nettoyage et la maintenance de base.

« Nous croyons profondément que, comme employeur responsable et entreprise dotée de valeurs fortes, il est de notre devoir d’apporter notre soutien à cette action positive en faveur d’une réinsertion réussie dans la société. Nous sommes conscients que ce sont des personnes qui se heurtent souvent à des réticences d’une société pas toujours prête à les réintégrer. Ce qui rend plus difficile leur redémarrage social et professionnel », a déclaré Sébastien La Hausse de Lalouvière, Chief People Officer & Group Legal Counsel.

Au-delà de sa contribution pour favoriser l’accès à l’emploi d’anciens détenus, cet engagement de Beachcomber Resorts & Hotels est aussi un formidable levier pour promouvoir la tolérance et aider à changer le regard sur les personnes incarcérées. Les tapajeurs et tapajeuses sont officiellement en poste dans des établissements du groupe depuis mardi.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour