- Publicité -

Relogement des marchands ambulants au Victoria Urban Terminal: “Nou kapav debrouye pou gagn lavi-la »

 

- Publicité -

Le relogement des marchands ambulants au Victoria Urban Terminal a commencé cette semaine. Fruits et légumes ont déjà trouvé leurs places sur les étals.

« Nou’nn resi gagn nou plass. Nou kapav debrouye pou gagn lavi-la », soutient Martine Toofany, qui compte 30 ans dans ce métier. Elle se dit ravie de ce changement. Après des années sans emplacement pour vendre ses produits. Cette mère de famille projette désormais un avenir positif pour ses enfants. « Nou pou pli trankil, lapolis pou nepli dan nou trouss », ajoute-t-elle.

Si pour le moment, les va-et-vient des consommateurs sont timides, les marchands restent optimistes. « Noun travay dan lapli soley, de an noun travay kot zardin, noun plito dwa laba, pann travay mem », raconte Sheila Nicole, entourée de ses légumes.

« lci bann klian pe vini », affirme Sheila, qui compte plus d’une vingtaine d’année dans ce milieu.

Pour rappel, 1000 marchands ambulants ont reçu un étal pour opérer, accompagnés d’un contrat.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour