Le ministre indien quitte Maurice aujourd’hui après une visite à Grand-Bassin ce matin

Le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, quitte le pays aujourd’hui au terme d’une visite de trois jours sous haute sécurité sanitaire. Le ministre a eu droit à un programme très dense, marqué par la signature de l’accord concernant le Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement et portant sur la conclusion un accord portant sur l’octroi d’une ligne de crédit de l’ordre de Rs 4 milliards, ainsi que par la visite de différents projets réalisés grâce à l’aide financière mise à la disposition de Maurice par le gouvernement indien.

Hier, le ministre Jaishankar a terminé sa journée par une rencontre avec les ressortissants indiens vivant à Maurice à l’Indira Gandhi Centre for Indian Culture, à Phoenix. Dans un discours rempli d’émotion, il a affirmé avoir eu l’occasion, en tant que ministre des Affaires étrangères, de visiter plusieurs pays, mais que « visiting mauritius, it feels like homecoming », et ce, sous les applaudissements de l’assistance.

Il a affirmé qu’à chaque visite, il réalise les liens solides qui unissent l’lnde et Maurice grâce à la population locale, qui a à coeur la culture et les traditions indiennes. « Il est difficile de mettre ce sentiment dans des mots. Que ce soit à travers la célébration des fêtes Maha Shivaratree, Thaipussam Cavadee ou encore Gunesh Chathurti, vous avez réussi, grâce à votre foi, à maintenir ces traditions vivantes. »

« I can taste the flavour of india during my visit may it the “gâteaux piments” and the dholl puri », a-t-il poursuivi. Avant de se réjouir de la préservation de la culture traditionnelle indienne à Maurice à travers les différentes célébrations. « Thank the vibrant Indian community for keeping our faith & fervour alive in Mauritius. A shining example of all that India stands for – peace, pluralism, shared progress & universal brotherhood – values more relevant than ever today », devait-il ajouter sur sa page Twitter.

Durant la journée d’hier, le ministre a aussi eu l’occasion de visiter les logements sociaux de Dagotière, d’inaugurer les nouveaux locaux de la haute commission indienne, à Ébène, de voyager par métro entre Rose-Hill et Port-Louis, ainsi que de rencontrer les différents leaders de l’opposition, entre autres. Il a ainsi rencontré notamment le leader du PTr, Navin Ramgoolam, et le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval. « Nous avons évoqué le Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement entre l’Inde et Maurice, qui a été signé lundi. Le potentiel de coopération et de partenariat entre nos deux pays est immense. »

« Nous avons l’avantage de pouvoir travailler aussi bien en langue anglaise qu’en langue française. Ce qui nous permet de travailler aussi bien avec l’Afrique francophone que l’Afrique anglophone. La coopération bilatérale entre Maurice et l’Inde a aussi été évoquée, et nous avons remercié le ministre pour l’aide accordée à Maurice pour la création des infrastructures nécessaires pour le développement et pour l’octroi du vaccin contre la COVID-19 », devait déclarer le leader du PMSD au Mauricien. Avant de regagner New Delhi, le ministre a visité ce matin Grand-Bassin.