La haute-commissaire de l’Inde, Nandini Singla, qui a pris officiellement ses fonctions mercredi, s’est engagée dans une série de visites protocolaires. Elle a ainsi rencontré hier le Premier ministre, Pravind Jugnauth. L’occasion pour elle de passer en revue les relations entre nos deux pays et de parler du renforcement des relations bilatérales des projets à long terme dans la perspective de la relance économique post-confinement.

La situation sanitaire en Inde et à Maurice, alors que la pandémie de COVID-19 continue à faire des victimes, a été évoquée. À ce propos, Nandini Singla a expliqué que l’Inde est « le plus important producteur mondial de vaccins », produisant autour de 60% des besoins en vaccins dans le monde. La possibilité que l’Inde en fournisse à Maurice a aussi été abordée. Nandini Singla a rappelé que les autorités indiennes ont déjà approuvé deux vaccins en Inde et qu’une des plus grandes campagnes de vaccination dans le monde s’apprête à commencer.

Elle a aussi souligné que son pays aidera les autres qui ont besoin d’aide. Dans ce contexte, elle a affirmé que Maurice, qui est « un partenaire prioritaire de l’Inde », figure parmi les premiers pays sur la liste des autorités indiennes. Par ailleurs, celles-ci ont déjà approché plusieurs laboratoires en vue de la fourniture de vaccins à Maurice en plus des quelque 250 000 qui ont été réservés auprès de Gavi. Une annonce à ce sujet devrait être faite incessamment.