Même si les tout petits affichaient une certaine sérénité ce matin au Notre Dame du Bon Secours R.C.A., Port-Louis, chez les parents, c’était une autre paire de manches.

L’air inquiet et triste, ils ont dû quitter leurs enfants devant l’imposant portail. Car l’accès à l’enceinte de l’école leur est interdite en raison du protocole sanitaire établi pour endiguer la Covid-19.

Après le câlin, Pascal Laprovidence regarde s’éloigner son fils de sept ans. « Ce n’est pas une chose facile de devoir le laisser aller tout seul en classe. J’ai le coeur brisé », confie ce père de famille.

Pour ce dernier, la rentrée scolaire n’aurait pas dû avoir lieu alors que les cas de Covid sont toujours en hausse. « Même si en tant que parents nous prenons toutes les précautions nécessaires, à l’école on ne sait pas ce qui peut arriver », s’inquiète-t-il.

« Je me suis faite à cette idée », concède pour sa part Sharmila, jeune mère dont le fils fait son entrée dans la cour des grands ce matin, avec ses premiers pas en école primaire. Un bisous et un bye-bye devant le portail, et c’est parti pour une nouvelle année scolaire.

Se rappelant la rentrée scolaire de son ainée quatre ans de cela, Antonia explique qu’elle est triste de devoir laisser sa petite dernière aller en classe seule. Depuis le portail, elle lui indique le chemin à prendre.