L’Inde a célébré le 72e anniversaire de son accession au statut de République hier. Une cérémonie de lever du drapeau du tricolore indien a eu lieu mardi matin au centre culturel Indira Gandhi, à Phoenix, en présence d’amis de l’Inde, d’ouvriers indiens travaillant à Maurice, d’officiers de l’armée de l’air, de la marine indienne et de hauts gradés du National Coast Guard exerçant chez nous. C’est la haute-commissaire de l’Inde, Nandini Singla, qui a procédé à cette cérémonie de lever du drapeau. Des fleurs ont été déposées alors que le public a entonné le Jana Gana Mana, l’hymne national de l’Inde. Les invités se sont ensuite dirigés vers l’amphithéâtre pour écouter le message du président indien, Shri Ram Nath Govind, lu par Nandini Singla.

Dans son discours, le président indien s’est dit fier que l’Inde soit devenue la plus grande pharmacie du monde en fabriquant des milliers de doses de vaccin, soit le Covishield, développé par Astra Zeneca et l’université d’Oxford. « Nous continuerons notre distribution afin d’apaiser la souffrance des gens atteints du coronavirus et contenir la propagation de la pandémie à travers le monde. Nos scientifiques ont travaillé jour et nuit afin de développer un vaccin en temps record. Le dévouement de nos cadres opérant dans le secteur de la santé a permis de contenir la pandémie et réduire le taux de fatalité comparé à d’autres pays développés. I am thinking here of doctors, nurses, paramedics, healthcare administrators and sanitation workers who put their own lives at risk to care for COVID-19 patients. Some of them even lost their lives. »

Le président de la République indienne a aussi salué les agriculteurs qui ont, en dépit de la pandémie, assuré la sécurité alimentaire ainsi que les soldats qui, en dépit d’une température de moins de 60 °C à Ladakh, « ont protégé nos frontières ». Il a aussi souligné la contribution des gens de la diaspora indienne répartie à travers le monde qui ont contribué au développement de leur pays d’adoption.

Nandini Singla, qui devait assister au début de la campagne de vaccination à l’hôpital Victoria sur les “frontliners”, à la suite du don de 100 000 doses de vaccins Covishield de l’Inde à Maurice, a souligné qu’elle est chez nous depuis trois semaines et elle se sent comme à la maison ici. « Il m’est difficile d’imaginer que je suis dans un pays étranger », a-t-elle déclaré. Elle a cité, en exemple, le nombre grandissant de gens qui parlent l’hindi, les infos et les films de Bollywood.

Pour sa part, le chanteur Rahul Ranade a gratifié le public d’un beau récital de chants patriotiques, “Hum Hindustani” et “Ae Mere Pyare Watan”, et auxquels le public a vivement applaudi.