C’est ce mercredi que les nouveaux président et vice-président du conseil de district de Rivière-du-Rempart seront connus à l’issue des élections. Initialement prévue pour le 4 décembre, l’élection du président et du vice-président de ce conseil de district aura finalement lieu ce mercredi. Entre-temps, les tractations vont bon train sur le terrain entre les partis proches de l’opposition et ceux du gouvernement pour désigner leurs potentiels candidats.

À hier soir, une réunion entre les conseillers proches du pouvoir n’a pas permis de dégager un consensus s’agissant du nom du président et du vice-président. Si l’ancien président sortant, Premhoodass Ellayah, se dit confiant que les équipes proches du gouvernement vont reprendre le flambeau, Mahend Gungaparsad, député du Parti travailliste (PTr) de la circonscription, affirme que tout n’est pas joué d’avance vu que des équipes apolitiques ont remporté la victoire dans certains villages. Dans une déclaration au Mauricien, il devait souligner qu’il est « à 100% sûr » que ce sont les équipes proches du gouvernement qui prendront le contrôle du conseil de district. « Pour l’heure, les noms ne sont pas encore finalisés. Il y a trop de noms qui circulent », a-t-il précisé.

D’autre part, on insiste sur le fait qu’il se pourrait que Premhoodass Ellayah soit reconnu à la présidence en l’absence de consensus. Interrogé à ce sujet, le député de la circonscription No 6 (Grand-Baie/Poudre-d’Or) a déclaré qu’une chose est sûre : « Ce sont les équipes proches du pouvoir qui prendront à nouveau le contrôle du conseil de district de Rivière-du-Rempart. »

Lors de l’inauguration du MUGA de Goodlands, samedi, Premhoodass Ellayah s’est félicité que la majorité des élus du conseil de la localité soient des proches du régime en place. Cela, a-t-il dit, « va favoriser le développement dans la localité car le conseil sera sur la même longueur d’onde avec le gouvernement central ». Pour l’heure, le député Mahend Gungaparsad a dit « qu’il est un peu difficile » pour les équipes proches de l’opposition de prendre le contrôle du conseil de district de Rivière-du-Rempart. « Il y a ce qu’on appelle le “money politics” qui se déroule à outrance un peu partout en ce moment. J’apprends qu’on est en train d’exercer des pressions sur certaines personnes. Il y a une sorte de frayeur qui s’est installée. Ils ont peur de marcher avec l’opposition de peur que leur village ne connaisse pas de développement. C’est très malheureux en tout cas pour la démocratie. Ce même discours est répandu un peu partout à travers le pays. Les nouveaux conseillers de district qui ne connaissent pas trop les rouages de la politique tombent dans ce piège. Je pense qu’il faut sérieusement accorder l’autonomie au “district council”. Je me demande d’où sort cet argent », a déclaré le député du PTr. Selon lui, des politiciens du gouvernement ont servi de gros moyens pour “canvass” les gens à travers des réunions nocturnes.

Pour l’heure, les conseillers qui siégeront sur le conseil de district de Rivière-du-Rempart sont désormais connus. II s’agit de Shayat Bahadoo (Amaury), Cadress Thumadoo (Amitié/Gokhoola), Chetanand Ramtoha (Belle-Vue Maurel), Reebouragen Permall (Cap-Malheureux), Prembhoodas Ellayah (Cottage), Ajay Ranjaya (Espérance Trebuchet), Sobnath Jeebun (Goodlands), Deokumar Koobarawa (Goodlands), Imteyaaz Madode (Grand-Baie), Velayudaam Sawmynaden (Grand-Baie), Teerthraj Sharma Ramkissoon (Grand-Gaube), Vinaye Rajcoomar (Mapou), Coomdeo Mooroteea (Petit-Raffray), Kevin Ragoonath Ragnuth (Piton), Mohunlall Seeruttun (Plaine-des-Roches), Nemraj Kunniah (Poudre-d’Or-Hamlet), Navin Peeroo (Poudre-d’Or Village), Vinay Leckraj Bhogun (Rivière-du-Rempart), Lenine Aukajan (Roches-Noires), Beedeeanand Daby (Roche-Terre) et Nusrullah Henayat Maudarbocus (The Vale).

Parallèlement, les conseils de village du district de Rivière-du-Rempart ont déjà désigné leurs présidents. Ils sont 19 au total. Parmi, on compte, quatre femmes. Il s’agit d’Henriette Dominique Marie Giraud (Grand-Baie), Micheline Paola Marie Bègue (Cap-Malheureux), Yoshna Sarjua (Espérance-Trébuchet) et Hansini Bhatoolaul (Roche-Terre). Voir la liste ci-dessus :

Les nouveaux présidents du conseil de village

1. Amaury : Jootun Oomesh

2. Amitié/Gokhoola : Kreshnaduth Shamlal

3. Belle-Vue Maurel : Ashwanvir Bissessur

4. Cap Malheureux : Micheline Paola Marie Bègue

5. Cottage : Hemraj Khadah

6. Espérance Trébuchet : Sarjua Yoshna

7. Goodlands : Rampersad Damri

8 . Grand-Baie : Henriette Dominique Marie Giraud

9. Grand-Gaube : Even Louis Patriche David

10. Mapou : Bizlall Mohes

11. Petit-Raffray : Vivekanad Jogarah

12. Piton : Prithviraj Budree

13. Plaine-des-Roches : Deonaraind Shibchurn

14. Poudre-d’Or Village : Pravinduth Bhoyjoonath

15. Poudre-d’Or Hamlet : Ramesh Bungchee

16. Rivière-du-Rempart : Prithviraj Gopaul

17. Roche-Terre : Hansini Bhatoolaul

18. Roches-Noires : Sanjeev Rageah

19. The Vale : Alladeen Sahegahan