- Publicité -

Rodriguais bloqués à Maurice : « Zot pena kas ek manze. Retourn zot avan lafin lane »

« Zot la pena kas, pena manze. Retourn zot zot lakaz avan lafin lane », réclament les volontaires venus en aide aux Rodriguais bloqués à Maurice.

- Publicité -

Dans une lettre envoyée au Premier ministre, Pravind Jugnauth, ils mettent en lumière le calvaire de ces derniers, bloqués dans l’île depuis des mois.

Ils dénoncent également le manque de considération et de communication de la part des autorités.

Une trentaine de Rodriguais se trouvent toujours dans le flou quant à leur rapatriement. « Ils n’ont aucune visibilité sur leur retour chez eux », dénonce Yovin Poorun, un des volontaires. « Nek dir zot bizin atann ».

Certains ont été accueillis par des familles d’accueil ou des proches. « Me li pa fasil », fait ressortir une mère de famille.

« Dan lasemenn mo’nn gagn enn call pe dir mwa ki mo vol inn cancel. Nou pe demann ed pou retourn dan nou pei », ajoute-t-elle, fatiguée d’attendre.

Sans travail, loin de leurs proches, venus pour des traitements médicaux, ils réclament une rencontre avec le chef du gouvernement afin d’exposer leur cas et qu’une solution soit trouvée pour leur rapatriement avant la fin de l’année.

La lettre envoyée au Premier ministre :

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour