- Publicité -

Rodrigues – Hôtel Les Cocotiers : Un passager mauricien positif 
dans une chambre avec d’autres…

… qui ont été autorisés à quitter le centre de quarantaine et qui se trouvent dans la nature à Rodrigues

Cette nouvelle fait le tour de l’île Rodrigues depuis jeudi matin. Et ce, après que le Dr T. R, 34 ans, le Senior Medical Health Officer, responsable de tous les centres de quarantaine à Rodrigues depuis 2020, a consigné un Precautionary Measure. Il y a informé les autorités concernées des agissements d’un groupe de passagers mauriciens qui étaient en quarantaine à l’hôtel Les Cocotiers à Rodrigues, sous surveillance policière.

- Publicité -

Ainsi, selon cette déposition, le jeudi 21 octobre 2021, lorsqu’il a fait un check de routine dans tous les centres de quarantaine, il a appris de l’infirmier qui était affecté dans le centre de quarantaine de l’établissement hôtelier Les Cocotiers que le mercredi 21, quelques passagers mauriciens étaient réunis dans une seule chambre de l’hôtel. Cette réunion a eu lieu après que des tests PCR ont été effectués sur tous les passagers. L’un de ceux qui se trouvait dans la même chambre a été testé positif à la Covid 19. Ce dernier a été transféré dans un autre centre.

Mais où sont passés les autres passagers qui n’étaient avant cette réunion pas positifs à la Covid 19 ? Sont-ils dans la nature à Rodrigues ? Si oui, qui les a autorisés à quitter l’établissement hôtelier ? Ce sont autant de questions que se posent des Rodriguais qui se disent très inquiets. Le Minority Leader Franceau Grandcourt, que Week-End a interrogé hier après-midi, déclare avoir eu vent de ce qui se serait passé à l’hôtel Les Cocotiers, mais déclare : « Je préfère ne pas faire de commentaires sur cette affaire, car je ne suis pas en présence de tous les éléments d’informations. » Il demande à Serge Clair et Simon Pierre, le commissaire de la Santé, de prendre leurs responsabilités. « Zot pas gagn drwa rest trankil. Nous allons suivre la situation de près », a-t-il insisté.

Rappelons que Franceau Grandcourt et les membres de son parti de l’Union du Peuple de Rodrigues (UPR) avaient manifesté pacifiquement devant le centre de santé de Mont-Lubin, la semaine dernière, pour dénoncer ce qu’ils estiment être « le manque de considération des autorités envers les patients en isolement. »

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour