Un exercice de détection de jeunes talents sportifs a débuté en fin de semaine à Grande-Montagne et se poursuivra dans cinq régions de Rodrigues jusqu’à la fin de cette semaine. C’est ce qu’a annoncé la commissaire de la Jeunesse et des Sports, Rose De Lima Edouard Ravina. Un projet qui, selon la commissaire, répond à une mesure budgétaire pour l’année financière 2020-2021 sur le thème : « l’Urgence de reconstruire ensemble autrement », en consolidant les écoles de sports et les centres de formation. Une compétition des élites est également prévue à travers l’open de Rodrigues. Cette compétition permettra aux Rodriguais de voir des champions en action sur leur sol.

Les animateurs dans les différents centres de formation sont au nombre de 40. Plusieurs coaches attachés à la commission accompagnent les jeunes de huit à 15 ans qui pratiquent différentes disciplines dans les centres de formation afin qu’ils puissent pratiquer le sport de manière professionnelle et se préparer pour les diverses compétitions. « Nos jeunes participent à deux compétitions chaque année. À savoir les Jeux des jeunes élites et les Jeux des jeunes talents. Mais cette année, à cause de la pandémie, nos jeunes ne pourront pas y participer. Nous tenons malgré tout à montrer la capacité rodriguaise », a-t-elle souligné.

Avant ce mois de détection, un état des lieux a été effectué dans les écoles et centres de formation. La détection se fera sur le terrain de Grande-Montagne, Baie-Lascars, Rivière-Coco, La Ferme et Citron-Donis et un calendrier a été établi en ce sens. « Trois cents jeunes par régions seront touchés et au final nous allons atteindre 1 500 jeunes. Dans un premier temps, cela concernera le football, le volley-ball, le handball, l’athlétisme, le judo, la boxe et la lutte. Car nous pensons que ces disciplines ont besoin d’une attention particulière. Ce sont des disciplines où nos jeunes font très bien et nous voulons qu’ils y excellent. Ensuite, nous passerons à d’autres disciplines », a déclaré Rose De Lima Edouard Ravina.

Elle a aussi expliqué qu’une entité sera mise sur pied afin de gérer les infrastructures sportives, tout en prêtant main-forte aux coaches. « Il y aura le recrutement des athlètes retraités qui auront, entre autres responsabilités, à assister les coaches là où le besoin se fait sentir afin de mieux répondre aux besoins des écoles et centres de formation », a-t-elle déclaré. Et d’ajouter que la commission veut assurer la relève et récupérer les athlètes tels que Christiane Legentil, Merven Clair et Bernard Baptiste, entre autres, pour procéder à la détection de jeunes talents.

Rose De Lima Edouard Ravina ajoute que l’Open de Rodrigues sera une plateforme qui offrira un espace aux champions pour qu’ils fassent montre de leurs talents. Car, a-t-elle souligné, la politique de la commission cette année est de consolider la base, d’assurer la relève et d’offrir une plateforme pour que les jeunes puissent s’exercer et évoluer en améliorant leurs performances.