- Publicité -

Séance de travail – Callichurn : « Pas question d’augmenter le prix du pain »

Le mot d’ordre de l’Association des Propriétaires de Boulangeries visant à bouder la production du pain maison gelé

Il n’est pas question d’augmenter le prix du pain. C’est ce qu’a fait comprendre le ministre du Commerce, Soodesh Callichurn, aux membres de l’Association des Propriétaires des Boulangers (APB) au cours d’une rencontre, hier, à la Victoria House. Il a fait comprendre que la population passe par des moments difficiles en raison de la hausse de prix de plusieurs commodités et il ne serait pas approprié d’accéder à la demande de la révision du prix du pain dans le contexte actuel.

- Publicité -

Le ministre du Commerce dit comprendre que les boulangers font face à de graves difficultés actuellement en raison de la hausse du coût de production des pains maison, ronds et de la baguette. Néanmoins, il a souligné qu’il va étudier les comptes de l’association des boulangers pour voir de quelle manière, une réduction du coût de production pourra intervenir.

Le gouvernement pourrait envisager une baisse des prix des intrants pour permettre aux boulangers de garder la tête hors de l’eau et éviter ainsi une nouvelle demande d’augmentation du prix du pain maison à Rs 4.10.

Interrogé à la suite de la réunion, le président de l’APB, Nasser Moraby, a souligné qu’il est d’accord avec le fait qu’il ne faut pas « mettre un burden additionnel » sur la tête des consommateurs en ce moment.

« Nous avons fait comprendre au ministre que nous sommes en difficultés financières et il faut nous aider. Le ministre nous a fait comprendre qu’il va revenir vers nous dans deux ou trois semaines pour une nouvelle rencontre au cours de laquelle il va faire des propositions pour baisser notre coût de production », ajoute-t-il,

Face a cette situation, le président de la l’APB a décidé de geler le mot d’ordre de cesser la confection de pain-maison, le pain rond et de la baguette à partir du 30 juin. Il devait aussi souligner que le ministre n’a pu rencontrer les membres de l’association pendant tout ce temps en raison de ses engagements officiels. La réunion, d’hier, s’est déroulée dans une ambiance cordiale, affirme Nasser Moraby.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour