L’heure est à la solidarité à l’égard des ménages les plus vulnérables. L’épidémie de Covid-19 a eu un impact certain sur leurs revenus. Alors que nous entamons une reprise graduelle des activités économiques, Kolos Cement Ltd souhaite apporter son soutien aux maçons, acteurs clés du secteur de la construction.

C’est dans cette optique que l’entreprise organise une collecte de denrées alimentaires non périssables du 8 juin au 8 juillet. Le public est invité à déposer ses dons dans les paniers qui seront placés dans 15 quincailleries à travers l’île. Les ouvriers de la construction bénéficieront de cette aide à travers Caritas et FoodWise, deux partenaires de cette campagne ayant pour thème « Nu lafors, se nu solidarite ! »

« Kolos ne pouvait rester insensible à ce que vivent de nombreuses familles qui dépendent de différents secteurs d’activité. Dès le début du confinement, nous avons été aux côtés du groupe Gamma et de ses filiales pour une distribution de colis alimentaires. Cette collecte est une suite logique de nos actions qui visent à aider des familles dans le besoin. En tant qu’entreprise importante du secteur de la construction, nous avons voulu cibler les maçons qui sont des acteurs clés de notre industrie. Nous lançons ainsi un appel à tous les Mauriciens pour qu’ils participent à ce projet à travers leurs dons. Cela peut être une boîte de conserve, un sac de riz ou de farine, ou encore une bouteille d’huile. Soyons tous solidaires ! » lance Ciany Loulié, Communication & Marketing Coordinator de Kolos.

Les denrées alimentaires seront ensuite envoyées à Caritas et FoodWise, des organisations non gouvernementales qui feront ensuite des packs qu’elles redistribueront aux bénéficiaires à travers leur réseau dans différentes régions du pays. « Nous tenons à remercier nos partenaires pour ce projet, notamment les ONG qui œuvrent sans relâche pour aider les personnes en difficulté. Un grand merci aux quincailleries qui ont répondu rapidement à notre appel. Nous remercions par avance les Mauriciens qui, nous en sommes sûrs, feront de ce projet un succès », conclut Ciany Loulié. Le public est invité à consulter la page Facebook de Kolos pour découvrir les différents points de collecte à travers l’île.