- Publicité -

Secteur hôtelier : Zenes Militan s’oppose au recrutement des travailleurs étrangers

Zenes Militan, l’aile jeune du MMM, a, dans un communiqué, exprimé son désaccord suite à la demande d’autorisation des acteurs du secteur hôtelier en vue de recruter des travailleurs étrangers.

- Publicité -

Reconnaissant qu’il y a « un manque de travailleurs » dans ce secteur, Zenes Militan estime que « rasinn problem-la vinn plis depi enn mismatch ant latant ki bann travayer, sirtou zenes, ena de zot kondision travay ek propozision ki bann anplwayer pe kapav fer azordi ».

« Nou trouv li indesan ki bann akter sekter lotelri ki de-z-an de sela ti met lame dan pos Morisien avek benediksion batiman trezor atraver Mauritius Investment Corporation LTD (MIC) pou ki zot pa fer lapert depi zot kapital. Azordi pe dir ki zot mem pa ouver pou diskite pou esey trouv enn solision pou sa problem travayer-la ».

Zenes Militan dresse un parallèle avec le secteur textile, qui s’est largement appuyé sur la main-d’oeuvre étrangère aux dépens des Mauriciens. « Azordi ki rezilta sa finn amene? Ki sitiasion sekter textil azordi? », est-il questionné.

« Solision-la se pa travayer etranze », relève le communiqué. « Nou invit tou bann travayer sekter lotelri zwenn avek nou pou fer bar sa proze-la ek obliz bann anplwayer revwar zot bann kondision danplwa pou tou travayer ».

Une « série de consultations » a été lancée par Zenes Militan afin d’étudier d’éventuelles propositions.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour