Photo d'illustration

– Le ministre des Finances : « Le rapport sera appliqué dans la mesure de nos capacités financières »

La polémique ayant surgi autour de la mise en application du rapport du Pay Research Bureau ( PRB) en 2022 contrairement à la promesse faite par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de la dernière campagne électorale, continue à s’amplifier. La levée de boucliers des syndicats pourrait se faire encore plus pressante vu que le ministre des Finances, Renganaden Padayachy « stays put » sur le rapport de 2022. C’est ce qu’il a réitéré hier à l’issue du lancement du projet Montebello Smart City.

« Le rapport n’a pas encore publié, mais notre intention, c’est qu’à partir du 1er janvier 2022, le rapport soit mis en application. J’avais dit dans le budget que le rapport serait publié au cours du deuxième semestre 2021 » , a déclaré le ministre. Interrogé sur la rétroactivité des recommandations de ce rapport, il a préféré botter en touche : « Nous devons attendre les recommandations du directeur du PRB. Cela ne se décidera pas à mon niveau. Il faudra trouver le bon équilibre entre l’application du rapport et la période de crise dans laquelle nous nous trouvons. Nous sommes en crise, mais nous remontons la pente. Il faut savoir faire le juste partage et gérer les finances publiques assez bien pour que nous puissions traverser cette période difficile et nous retrouver dans une phase de croissance forte. »

Rengananden Padayachy a fini par lâcher : « Wi, sa ki kapav fer pou fer ! »  Interrogé sur l’état d’esprit des fonctionnaires, il a déclaré : « Mo pa kone kifer zot pou an koler. Fode atann rapor pou pran desisyon, ek mo pa krwar bann fonksyoner pou an koler. Ce sont des employés clés dans notre développement économique et social, et ils jouent un rôle essentiel dans le pays. Le gouvernement a toujours été là pour eux. Le rapport sera appliqué dans la mesure de nos capacités financières. Il faut aussi prendre cela en considération. Mo kone ki mo bann kamarad de la fonkyon piblik pu konpran lasitiasyon. Mo pa le ki ena polemik. »

Le ministre en a profité pour caresser les fonctionnaires dans le sens du poil, mentionnant leurs « sacrifices énormes » en 2020, car ils ont accepté de ne pas percevoir les allocations qu’ils avaient l’habitude de recevoir concernant les congés.

Renganaden Padayachy a par ailleurs réitéré ses prévisions de croissance de 9% pour l’année fiscale (juillet 2021-juin 2022). Évoquant le secteur touristique et la quarantaine de sept jours, il a expliqué que cela fait partie du  processus de relance de l’économie . Pour lui, le projet Montebello Smart City est un signe que « la confiance des opérateurs économiques est de retour et que nous avons amorcé la sortie de crise ».