Photo : illustration

– Les pêcheurs de la région pointent du doigt des travaux en cours près de la rivière

Des amas de terre en bordure de la rivière Souillac se déversent dans l’eau lorsqu’il y a de grosses pluies. Après les éboulements survenus près du Batelage récemment, la terre a été empilée sur place. De plus, des travaux sont en cours et une partie de la berge de la rivière a été rasée. Toute la boue se déverse dans la rivière pour finir son cours dans la mer. Les pêcheurs avancent que la passe a fini par s’obstruer, rendant ainsi l’endroit très dangereux pour ceux qui doivent la traverser.

Harinaren Ramtian est un pêcheur de la région de Souillac-Surinam. Il témoigne des difficultés rencontrées par ses collègues et lui-même pour traverser la passe depuis que la boue s’y est accumulée. « Il y a une embouchure à Souillac et toute la boue provenant de la rivière est emportée par le courant vers mer. Actuellement, la passe est bouchée, nous rencontrons beaucoup de problèmes quand nous devons sortir en mer car le moteur touche le fond. C’est dangereux, on peut même chavirer. »

Ce dernier ajoute que des plaintes ont été faites aux autorités concernées en plusieurs occasions. Le danger, dit-il, n’est pas uniquement pour les pêcheurs, mais aussi les gardes-côtes et tous ceux qui traversent cette passe. « Admettons qu’il y a une urgence en mer et que les officiers du National Coast Guard ne peuvent sortir pour aller porter secours car la passe est obstruée. Que va-t-il se passer ? C’est pour cela que nous faisons un appel pressant aux autorités concernées pour venir enlever toute cette boue qui s’est accumulée. »

Les récentes grosses pluies dans la région ont compliqué davantage la situation. On se souvient qu’il y avait eu des éboulements près du Batelage à Souillac. Selon les pêcheurs, la terre s’est accumulée sur place. « Ce qui se passe, c’est quand il y a de grosses pluies, cette terre se déverse dans la rivière, pour finalement arriver en mer. Nous faisons un appel pour que ce soit enlevé », dit Henry Desmarais, un autre pêcheur de la région.
Ces jours-ci, les pêcheurs sont intrigués par les travaux en cours au bord de la rivière Souillac. Ils affirment qu’on est en train de couper des arbres et enlever la terre. Cela cause des dégâts à l’environnement déplorent-ils. « Ces jours-ci, la rivière est complètement boueuse. Toute cette eau se déverse dans la mer, rendant notre activité impossible. Les pêcheurs ne peuvent travailler dans de telles conditions, ils ne voient rien. Certains poissons n’aiment pas l’eau sale et ils fuient la région. Tout cela est en train de causer de gros inconvénients. »

De plus, à certains endroits, de gros arbres ont été coupés sur la berge de la rivière et laissés sur place. « Imaginez ce qui peut se passer si jamais il y a de grosses pluies. Toutes ces branches vont obstruer le pont, causant des débordements. »
Les pêcheurs lancent ainsi un appel aux autorités pour réagir face à cette situation. « N’attendons pas qu’un drame se produise à la passe de Souillac pour réagir. D’autant, comme on le sait, que la mer est très dangereuse dans cette région. » Ils invitent ainsi les ministres de l’Environnement et de la Pêche à venir visiter les lieux pour se rendre compte de la situation.