Onze familles de squatteurs ont officiellement été convoquées par la National Housing Development Company Limited (NHDC) cette semaine. C’est ce que confirme, ce lundi 7 septembre Delphine Ahnee, porte-parole de la plateforme du collectif Drwa a enn Lakaz : Platform Sitoyen. Il s’agit de familles de squatteurs de Pointe-aux-Sables et de Résidence Malherbes. La convocation débouchera sur les modalités qu’auront à effectuer ses familles pour l’obtention de logements et de la localisation des maisons.

Contactée par la rédaction, Delphine Ahnee qui accueille favorablement cette nouvelle espère que les choses iront très vite de l’avant et que les autres familles de squatteurs seront contactées dans les plus brefs délais. La porte-parole précise toutefois que les familles ayant été convoquées sont des familles « dûment enregistrées » auprès de la NHDC.

Pour rappel, ce dimanche a été le 100e jour depuis que les abris des squatteurs d’African Town, de Riambel et de Malherbes ont été rasés par les bulldozers. Depuis, ces familles n’ont plus de toit. Le collectif Drwa a enn Lakaz s’était rendu sur les lieux hier pour un après-midi « solider » avec les familles sans logements.