Arrivée des premiers passagers à bord d'Emirates Airlines hier

Trois arrivées avec un total de 730 passagers au programme hier

Manifestation des chauffeurs de taxi basés à l’aéroport par groupes de dix

La première phase de la réouverture des frontières a permis au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport, hier, de connaître un début d’effervesence depuis le confinement du 10 mars dernier. On notait en effet une forte mobilisation policière, à la fois pour canaliser les passagers vers les véhicules autorisés et pour parer à toute éventualité en cas de manifestation des chauffeurs de taxi, dont leur base d’opération est effectivement l’aéroport. Trois arrivées et un départ étaient au programme pour cette première journée de reprise. Le Boeing 777ER d’Emirates Airlines, le premier à fouler le sol mauricien, plus que ponctuel au rendez-vous de cette réouverture,  a été accueilli avec le Water Salute dans la pure tradition aéroportuaire.

Le vol EK 701, en provenance de Dubaï, est arrivé avec 20 minutes d’avance. Il était attendu à 9h10, mais a finalement atterri sur le tarmac à 8h50. Tout était cependant prêt pour accueillir ce premier vol de la réouverture et, pour rester dans la tradition, l’avion d’Emirates a eu droit à un Water Salute d’Airports of Mauritius Limited. À bord : 190 passagers, en majorité des Mauriciens et des expatriés qui rentraient au pays.

Deux autres arrivées d’Air Mauritius étaient également au programme de cette première journée. Soit le vol MK015 en provenance de Paris, avec 295 passagers, et le MK 111, en provenance de Mumbai, avec 245 passagers. Plus tôt, à 9h45 du matin, le vol MK110 était parti à Mumbai avec 116 passagers. C’est le même avion qui est revenu à 23h40.

Les boutiques hors taxes de la Mauritius Duty Free Paradise Ltd dans le terminal sont ouvertes et que les passagers ont pu en profiter dans le respect des règles sanitaires, précise-t-on. Comme le veut le protocole également, tous les passagers ont effectué de tests PCR avant de regagner leurs hôtels respectifs dans des véhicules agréés. À ce sujet, ce sont les véhicules de deux tour-opérateurs, à savoir Mautourco et Summertimes, qui ont été aperçus dans l’enceinte de l’aéroport hier.

Les chauffeurs de taxi basés sur place ont également tenu une manifestation symbolique en groupe de dix pour protester contre cette situation. Ils déplorent le fait d’avoir été mis sur la touche pour cette réouverture. D’autant qu’ils ne perçoivent qu’une allocation de Rs 5 100. L’activiste Ivann Bibi, qui apportait son soutien aux chauffeurs de taxi, estime que les autorités doivent réagir et considérer la situation de ces derniers. « Ils ont une allocation qui est la moitié du salaire minimum et de ce que les autres touchent. C’est vraiment injuste ! D’autant qu’ils ont des prêts à rembourser », ajoute-t-il.

Rappelons également que la fréquence des vols sur certaines destinations, dont Paris et La Réunion, augmentera à partir du mois prochain. Il est aussi prévu que les autres lignes aériennes, dont Turkish Airlines, Air Austral, Air Madagascar et Air Seychelles, notamment, reprennent leurs vols sur Maurice bientôt alors que la reprise de la desserte inter-îles sur Rodrigues est annoncée pour le 1 er août prochain.