Si le Covid-19 et le confinement ont influé sur les cérémonies de mariage, Statistics Mauritius prévoit 8 080 unions pour 2021. Ce chiffre représente un taux de nuptialité de 12,8 personnes mariées pour 1 000 habitants à la mi-2021 contre 10,9 en 2020. C’est ce que révèlent les statistiques démographiques pour la période de janvier à juin 2021, rendues publiques par Statistics Mauritius. Au premier semestre de 2021, 2 973 mariages avaient été enregistrés, représentant une hausse de 22,4% par rapport à 2 429 mariages célébrés pour la même période de 2020. Statistics Mauritius annonce 7 900 mariages pour Maurice et 180 à Rodrigues pour 2021.

Les chiffres dévoilent que la population des îles formant la République de Maurice s’élève à 1,266,334 au 1er juillet. Ce nombre représente un taux de croissance démographique de 0,03 %, soit 320 personnes de plus depuis la mi-2020. Au premier semestre de 2021, la population a augmenté de 1 229 personnes suite à 6 693 naissances. À cette même période, 5 464 décès ont été notés. Pour l’année 2021, le nombre de naissances est estimé à 13 030, ce qui donne un taux brut de natalité de 10,3, contre 10,6 en 2020. Le nombre de naissances prévu pour l’île Maurice est de 12 200 et celui de Rodrigues est de 830.

De la mi-2020 à la même période de 2021, la population mauricienne a chuté de 77 personnes. Par contre, la population à Rodrigues a augmenté de 0,91% pour la même période. Sur les deux îles, les hommes sont plus nombreux que les femmes. Au premier semestre de cette année, le bureau des statistiques a noté une hausse de 22,4% dans le nombre de mariages par rapport à la même période de 2020.

Quelque 13000 naissances prévues

Dans ses prévisions sur les naissances pour 2021, le rapport indique 13030 nouvelles naissances pour la république. Ce chiffre représente un taux brut de natalité de 10,3 pour 1 000 personnes en milieu d’année, contre 10,6 en 2020. Pour cette année, le nombre de décès est prévu à 11 210, représentant un taux de mortalité brut de 8,9 pour 1 000 personnes à la mi-2021 par rapport à 8,7 à la même époque de 2020.
Une légère détérioration au niveau du décès des nourrissons est prévue par Statistics Mauritius pour cette année. Selon le rapport, 195 décès de bébés sont prévus, représentant un taux de 15,0 par 1 000 nouvelles naissances par rapport à 14,9 en 2020. Au premier semestre de cette année, 101 décès de nourrissons avaient été notés contre 105 pour la même période de 2020. Pour cette année, le nombre de mort-nés sera moins supérieur que 2020. Statistics Mauritius prévoit 120 mort-nés, représentant un taux de 9,1 par 1 000 naissances totales contre 10,4 en 2020. Le rapport prévoit 110 mort-nés pour Maurice et 10 à Rodrigues. Le rapport indique que pour les premiers six mois de 2021, 67 mort-nés avaient été recensés dans les îles de la République. Ce chiffre représente une baisse de 17,3% par rapport à la même période de 2020 où 81 mort-nés avaient été notés.

Au 1er juillet de 2021, Agalega et St-Brandon comptabilisaient 274 personnes. Ils sont 74 hommes de plus que les femmes sur les deux îles. Sur une superficie de 2 007,2 kilomètres carrés, le pays a une concentration de population de 631 personnes par kilomètre carré à la mi-2021. Dans ses études sur la démographie, Statistics Mauritius note qu’à la mi-2021, le nombre de femmes était plus élevé.