Prendre soin de vos pierres naturelles, les restaurer et garder le cachet de votre maison intact. Tels sont les services qu’offre Bruneau Cansing, un entrepreneur de 52 ans et originaire de Pointe-aux-Sables. Depuis 2010, il a ouvert une petite entreprise, baptisée Stone Specialists, sise à La Tour Koenig, qui est spécialisée dans la restauration de pierres naturelles, notamment les roches, marbres et le béton.

Le parcours de Bruneau suscite beaucoup d’admiration. Il a consacré plusieurs années de sa vie à différentes entreprises à Maurice. Mais en 2010, quand la dernière entreprise pour laquelle il travaillait avait fermé ses portes, il avait décidé de se lancer à son propre compte. Revenant sur son parcours, Bruneau raconte qu’il est issu d’une famille très modeste. Il a quitté l’école après la Form V, faute de moyens pour terminer sa scolarité secondaire. Il a aussitôt pris de l’emploi comme “enflé camion”.

« C’était dans les années 80. Il était difficile de trouver un emploi à cette époque, mais il fallait que je soutienne ma famille financièrement, d’autant que nous vivions dans un milieu modeste. Alors, je saisissais toutes les opportunités qui se présentaient à moi. Après le métier d’enflé camion, j’ai travaillé dans le domaine de la construction, plus précisément sur les pelleteuses. Des années plus tard, j’ai commencé à travailler dans le domaine de la communication pour le compte de plusieurs compagnies de renom à Maurice, notamment Mauritius Telecom et Alcatel. Puis, j’ai décroché un emploi au port. Avant de devenir entrepreneur, j’ai travaillé pour la compagnie Amazing Stones, où j’ai justement appris à restaurer les pierres naturelles », relate Bruneau.

Il était affecté dans le département marketing et s’occupait de la promotion des produits fabriqués par cette entreprise. Notre entrepreneur poursuit qu’il s’est retrouvé au chômage technique en 2011, quand la compagnie Amazing Stones a fermé ses portes. « Quand la compagnie a fermé ses portes, j’ai décidé de me lancer à mon propre compte, avec la collaboration de deux collègues. J’ai ainsi lancé mon entreprise que j’ai baptisée Stone Specialists », souligne Bruneau. Dans un premier temps, Bruneau a été forcé de transformer sa terrasse et une partie de son salon en atelier et store. « Mes deux collègues et moi travaillions de chez moi, car à cette époque je n’avais pas les moyens de louer un emplacement. Ensemble, nous avons pris le risque de lancer cette entreprise. Notre activité principale était la restauration des pierres naturelles, à savoir les marbres et les granites.

Quand ils sont abîmés, les clients font appel à nous pour les restaurer. Généralement, c’est dans l’avantage des entreprises de restaurer les pierres. Si elles devaient toutes changer les pierres au lieu de les restaurer, elles auraient dû fermer les portes pendant quelques jours pour le besoin de la rénovation. Or, nous proposons un service où les entreprises peuvent continuer à opérer en même temps que nous restaurons les marbres ou granites. De plus, le coût est de 50% moins cher », indique notre interlocuteur.

Bruneau avance que le début a été « difficile ». Il s’occupait lui-même de la promotion de ses produits. Après quelques mois, il est parvenu à économiser un peu d’argent avec lequel il a fait l’acquisition des machines. « Au début, nous ne recevions que des petits contrats et cela a duré pendant un an. Puis, j’ai commencé à avoir des problèmes sur le plan financier, car tout l’argent que je recevais de ce métier devait être utilisé pour l’achat des équipements, des matériaux et le paiement des salaires de mes deux collègues. Il ne me restait pas grand-chose et je ne pouvais plus continuer sur ce rythme », avance Bruneau.

Il prend alors contact avec un ami et lui propose d’investir dans son entreprise et de devenir son partenaire. Grâce à cet investissement, Bruneau a pu non seulement garder son entreprise en vie mais a aussi réussi à décrocher plusieurs autres contrats. « Nous avons acheté d’autres équipements et machines. Le travail avait pris un envol. De plus, il devenait difficile de travailler dans un espace restreint. Alors, j’ai transformé une maison, qui m’appartient à Roche-Brunes, en atelier. J’ai aussi construit un store. Et petit à petit, nous avons témoigné l’expansion de la compagnie », affirme Bruneau.

Notre interlocuteur et son partenaire décident alors de diversifier leurs activités et proposer plus de services outre la restauration. « Pendant la saison de pointe, les hôtels ne rénovent pas leur intérieur. Par conséquent, nous ne travaillons pas pendant environ cinq mois dans une année puisque nos principaux clients sont les hôtels. Alors, nous avons décidé de nous lancer dans le béton poli, qui est un service très prisé de nos jours. Le béton poli est un processus, où un sol en béton est meulé mécaniquement, adouci et poli avec des abrasifs liés afin de couper la surface d’un sol en béton. Pour maîtriser cette technique, j’ai dû suivre des formations professionnelles à l’étranger. Je me suis rendu en Chine à trois reprises pour apprendre le métier », soutient Bruneau.

Notre entrepreneur a aussi mis beaucoup d’accent sur le service après-vente. « Aujourd’hui, les clients ne font que se plaindre des services après-vente. Chez Stone Specialists, nous proposons ce service et possédons le savoir-faire de redonner un nouveau look à n’importe quel bâtiment », dit-il. Par ailleurs, Bruneau propose aussi le service de terrazzo, qui est un matériel composite, coulé en place ou préfabriqué, utilisé pour le traitement des sols et des murs. « Pour cela, j’ai mis en place un système ou je pourrai faire l’acquisition de tous les matériaux de matière première localement, comme des bouteilles écrasées, et d’autres agrégats. Avec le terrazzo, vous pouvez faire des tables, des tables pour salle de bain et des comptoirs de cuisine, entre autres », fait-il ressortir.

Depuis l’année dernière, Stone Specialists s’est aussi lancé dans le recyclage, notamment recycler les pierres naturelles. Bruneau ramène les débris de pierres naturelles à son atelier pour ensuite les transformer en produits pour sol et déco intérieure. Finalement, avec tous les services qu’il offre, Bruneau a été forcé de chercher un endroit plus spacieux pour travailler. Son atelier se trouve désormais dans la zone industrielle à La Tour Koenig. De plus, il s’est inscrit comme membre au SME Mauritius pour bénéficier de ces cours de formation, notamment en leadership et marketing, et surtout de ces plans d’aide. « Ces plans d’aide devront m’aider à agrandir davantage mon entreprise », précise-t-il.

Comme projets d’avenir, Bruneau aspire à devenir un grand entrepreneur. « J’aspire à faire l’acquisition de machines plus sophistiquées pour travailler plus vite et en même temps avoir des produits finis plus agréables. Ainsi, je pourrais décrocher de gros contrats et travailler avec de grandes entreprises à Maurice. Parallèlement, je souhaite produire suffisamment afin que je puisse exporter mes produits dans les pays avoisinants, et pourquoi pas vers l’Afrique ou encore les pays étrangers. Avec la collaboration de mes collègues, je suis sûr de pouvoir atteindre cet objectif un jour », nous confie l’entrepreneur.