Une requête de l’Union of Private Secondary Education (UPSEE) pour un congé additionnel au corps enseignant d’ici la fin de l’année a été favorablement accueillie par la vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun.

C’était, samedi, lors de la célébration de la Teacher’s Day au centre de conférences de la Confédération des Travailleurs des Secteurs public et privé (CTSP) à Rose-Hill.
Au cours de cette célébration, le président de l’UPSEE, Bhojparsad Jhugdamby, a formulé le vœu d’avoir un congé additionnel après celui de la Teacher’s Day car le calendrier scolaire est bouclé jusqu’à la fin de l’ année. Il devait souligner que ce congé additionnel pourrait par exemple être effectif après une journée d’activités, comme par exemple la Sports Day. Le président de l’UPSEE a félicité la ministre de l’Éducation pour avoir accédé à la requête pour un deuxième “floating holiday”.

Lors de son intervention, le président de l’UPSEE a évoqué la traversée de l’enseignement dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Celle-ci, dit-il, a apporté un changement radical dans le secteur éducatif. « Aujourd’hui, la mauvaise expérience du Covid-19 a incité le corps enseignant à mettre en œuvre de nouvelles méthodes d’enseignement aux enfants. En sus de les guider pédagogiquement, il fallait les accompagner psychologiquement et socialement pour faire face à la situation. Maintenant on ne parle plus du rôle de l’enseignement, on parle plutôt de celui de l’institution scolaire. Nous constatons que les enfants sont en train de souffrir car les revenus de leurs parents ont diminué avec la Covid-19. Il y a même des enseignants qui partagent leurs repas avec les enfants. C’est un peu cela le rôle changeant dans le secteur de l’Éducation avec cette pandémie. L’UPSEE est là pour promouvoir l’ intérêt des enfants, et pour aider », a-t-il déclaré.

Le président de l’UPSEE a également parlé de la collaboration du syndicat avec le ministère de l’Éducation pour le développement de l’éducation.

La Vice-Première ministre de l’Éducation a axé son discours sur le développement de l’enfant et parle de ses engagements concernant la tenue des examens en cette période de Covid-19. Aujourd’hui, dit-elle, les résultats des examens lui ont donné raison car de nombreux collèges privés en ont récolté d’excellents. « Des parents remercient le ministère de l’Éducation de poursuivre avec l’enseignement avec la période de Covid-19 ». Leela-Devi Dookun-Luchoomun a insisté sur le fait qu’elle continuera à œuvrer pour le progrès de l’enfant à l’avenir.