Photo d'archives

Ce n’est pas la première fois qu’une centaine d’ouvriers indiens s’élèvent contre la compagnie Swadeshi Infrastructure Private Ltd, qui oeuvre sur le chantier de l’hôpital de cancer, à Phoenix, soit l’ancien Medpoint.

Les travailleurs déplorent leurs conditions de vie dans leurs dortoirs et soutiennent également n’avoir pas touché de salaire depuis décembre dernier, ainsi que leur boni de fin d’année.

Une déposition a été consignée au bureau de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP), qui se charge de l’affaire.

Après une grève ce lundi, Reaz Chuttoo a ordonné aux travailleurs indiens de ne pas reprendre le travail ce mercredi 24 février, car le ministère du Travail a convoqué une réunion tripartite.