Les employés de Tara Knitwear et Rossana Textiles ne sont pas satisfaits de la façon dont les représentants du ministère du Travail et le Receiver-Manager George Chung traitent leur problème. C’est la raison pour laquelle les employés et leurs représentants syndicaux envisagent d’organiser une manifestation.

Le problème reste inchangé. Ils n’ont pas reçu l’autre moitié de leur boni de fin d’année. Les licenciés de Rosana Textiles et de Tara Knitwear sont toujours dans l’incertitude au sujet du remboursement de l’autre moitié de leurs congés annuels.

Une réunion tripartite a eu lieu ce mercredi au ministère du Travail, à la Victoria House, afin de trouver une solution. « C’est le statu quo. C’est difficile pour ces employés et ils sont en colère », fustige Désiré Guildhary, le négociateur.

Ce dernier explique que le Receiver-Manager les a fait comprendre que la situation est difficile avec la conjoncture actuelle et qu’il ne peut rien faire pour le moment, ajoutant que les fonds pour rembourser ne suffissent plus.

De plus, il était question que les travailleurs soient dirigés vers d’autres usines textile, mais ils attendent toujours. Le négociateur lance un appel au ministre du Travail et réclame la mise sur pied d’un Job Fair rapidement.

A savoir que les travailleurs sont sous le Welfare Program : ils perçoivent actuellement les Transitional Unemployment Benefits. Arrivés à la troisième phase du paiement de cette allocation, ils ne perçoivent que 30% de leur salaire.