« This is a tax on the entertainment of a family and of children », a fustigé le député de l’opposition, Shakeel Mohamed, concernant la taxe à valeur ajoutée (TVA) proposée sur les abonnements de services en ligne.

Lors de la présentation du Finance Bill par Renganaden Padayachy, ce mardi 14 juillet au parlement, plusieurs amendements ont été dévoilés. Dont une TVA de 15% sur les abonnements aux services en ligne, tels que Netflix, Amazon Prime, les services Cloud, la télévision en streaming, entre autres.

« Il est important que le ministre des Finances vienne expliquer combien de revenus cela va générer pour l’Etat », a soutenu le député Mohamed. « Est-ce que c’était vraiment nécessaire de taxer le peuple? Et ce n’est pas optionnel mais obligatoire, car le ministre l’impose sans avoir réfléchi aux conséquences ».