Des parents d’élèves de la Grade 6 à la Raoul Rivet GS ont pris la décision de ne pas envoyer leurs enfants à l’école. La raison : ils s’opposent au transfert d’un enseignant, intervenu à quelques semaines seulement d’un important examen.

« Nous n’avons toujours pas eu de réponse du ministère », s’insurge un père ayant participé à un rassemblement devant les locaux du ministère de l’Education.

Les parents n’ont pas l’intention de faire machine arrière, car c’est l’avenir de leurs enfants qui est en jeu, disent-ils« S’il y avait eu un problème, il aurait dû y avoir un avertissement dans un premier temps, et non un transfert de la sorte« , scande un parent.

Pour rappel, le lundi 9 novembre, une quarantaine de parents se sont rassemblés devant l’établissement scolaire à Port-Louis, pancartes en main, afin de s’opposer au transfert d’un enseignant. Une opération qui « pénalise tous les enfants de la classe », qui prendront part à des examens à partir du 2 décembre.

Une pétition a été signée par les parents et remise au ministère de l’Education en vue d’annuler ledit transfert.

Au ministère, on souligne qu’un transfert de la sorte fait partie du système éducatif et que dès qu’un enseignant est transféré, un remplaçant est mis à disposition des élèves.